Ça empanne en Imoca

Paul Meilhat a été le premier à empanner à 12h ce vendredi. Vincent Riou devrait suivre. Alex Thomson devrait croiser leur route cette après-midi finalement légèrement devant. Le skipper gallois n’a pas eu de chance avec le vent rencontré cette nuit.

La nuit n’a pas été de tout repos pour la tête de flotte de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. PRB et ses adversaires ont franchi l’anticyclone et ont dû gérer des vents faibles. Cette zone traversée, Vincent Riou poursuit sa descente vers les Canaries au portant toujours non loin de Paul Meilhat. Une dizaine de milles sépare actuellement SMA de PRB. L’alizé est encore instable et les lignes de grains menacent les solitaires. « Tu ne sais jamais ce qu’il y a derrière le grain. Il ne faut pas se laisser piéger par les zones sans vent car ça peut coûter cher. C’est un peu ce qui s’est passé avec l’anticyclone cette nuit pour Yann Eliès. Il a perdu du terrain. Quand on a passé Madère hier, il y avait une large zone de pétole dans le nord. Là, on profite d’un couloir de vent entre Madère et les Canaries » explique Vincent que l’on sent à l’affût de la moindre variation du vent.

Yann Eliès revient ce matin. «Il y a 15 nœuds de vent, est au reaching. Je vais essayer de grappiller des milles sur mes camarades. Ça ne va pas être simple mais les fichiers météos ne sont pas calés et il y aura des coups à jouer. Je ne vais rien lâcher ! »

Dans quelques heures, on assistera à la convergence du duo PRB/SMA avec Hugo Boss… La course de vitesse pourra alors s’engager dans un alizé, on l’espère plus stable !