Brest Atlantiques. Gitana à Bahia : objectif, un retard de moins de 300 milles

Après un temps canon à l’équateur, le Maxi Edmond de Rothschild, mené par Franck Cammas et Charles Caudrelier, était leader de la Brest Atlantiques jusqu’à son arrêt aux alentour de 10h ce matin (heure française) pour une escale technique de quelques heures, à Salvador de Bahia. L’objectif perdre le moins de milles sur leurs concurrents Sodebo et Actual Leader sachant que Macif doit également s’arrêter mais à Rio. Objectif : moins de 300 milles pour Charle Caudrelier. Partis de Brest il y a 7 jours pour une boucle de 14 000 milles, les 2 hommes, accompagnés de leur médiaman Yann Riou, ont déjà passé 5 jours en tête de la flotte.

Ils devraient repartir dans les prochaines heures afin de poursuivre leur parcours vers Rio de Janeiro, Le Cap, puis remonter vers le port finistérien qu’ils devraient atteindre d’ici 3 semaines environ.