Giraglia Rolex Cup 2006
DR

Après la magnifique soirée de remise des prix d’hier soir à la Citadelle, les équipages se sont retrouvés tôt, ce matin, le long des quais pour charger les sacs et les vivres à bord de leur unité. Timidement, les premiers concurrents se sont libérés de leurs amarres pour gagner le plan d’eau de la baie et la ligne de départ. Initialement prévu à midi, le départ semblait compromis faute de vent. Le comité de course n’a finalement pas eu à attendre longtemps pour donner le premier signal d’avertissement.
 
A 12h15, les 121 voiliers du groupe B tentaient, tant bien que mal, de s’extirper du gros de la flotte. Quelques accrochages sans importance ont rendu l’exercice encore plus difficile. Un quart d’heure plus tard et dans des conditions beaucoup plus favorables, l’ensemble de la classe 0-1 filait à vive allure en direction de la première bouée de passage, au pied de la citadelle. En quelques minutes, Alfa Romeo disposait d’une avance significative et pouvait tranquillement se lancer dans la remontée des petites unités.
 
Le vent souffle actuellement de secteur sud ouest force 3-4 et devrait se renforcer en fin de journée, une aubaine pour la totalité des concurrents qui réaliseront certainement de belles moyennes.
 
Sitôt contourné le point de passage de l’île du Levant, les monocoques pourront allonger la foulée sur une route directe qui les mènera à la Giraglia. Les premiers devraient franchir le rocher dans la nuit de mercredi à jeudi. Pour l’établissement d’un nouveau record, Alfa Romeo doit impérativement couper la ligne d’arrivée avant jeudi matin, 10h00. Pour le classement en temps compensé, la course est lancée et il semble difficile de faire le moindre pronostic. Edimetra IV, second de l’édition 2005, apparaît malgré tout comme le grand favori.
 
A 14h45, My Song de Pierluigi Loro Piana devançait Y3K de Claus Peter Offen et naviguait à 9 milles de l’île du Levant à une vitesse de 10,5 nœuds.
 
Les conditions météos sont, à l’heure actuelle, fidèles aux prévisions : 15 noeuds de sud-ouest, et devraient en début de nuit se calmer pour regagner en puissance au lever du soleil, tournant au sud-est.