© SAILING CHAMPIONS LEAGUE / lars wehrmann.de

32 clubs européens étaient en lice dont trois clubs français pour la grande finale de la Coupe d’Europe des Clubs, la Sailing Champions League, à Porto Cervo en Sardaigne. A l’issue de trois jours de courses intenses, les français réalisent une belle performance en se classant tous les trois dans le Top 15. La SR Antibes (Alpes-Maritime – 06) devance ses compatriotes en décrochant une belle 8ème place, devant le CV Saint Quentin (Yvelines – 78), 11ème, et l’APCC Voile Sportive Nantes (Loire Atlantique – 44) qui prend la 15ème place. Une belle preuve du savoir-faire français au plus haut niveau européen et du succès de la Ligue Nationale de Voile, qui a permis de sélectionner quatre clubs pour prendre part aux deux demi-finales de la Sailing Champions League (le CV Saint Aubin Elbeuf n’ayant pu se qualifier pour la grande finale, pour un seul point).

Les conditions de course de cette grande finale – organisée cette fois-ci par le Yacht Club Costa Smeralda à Porto Cervo en Sardaigne (Italie) -, avec 32 clubs européens au départ, ont permis aux clubs de toute l’Europe de se livrer une belle bataille sur l’eau en flotte collective sur J70. C’est au final le Yacht Club Costa Smeralda qui s’impose, chez lui, au classement général de la Sailing Champions League 2017 (en étant également en tête sur les deux premières journées), dont le classement est établi à l’issue des trois jours de compétition – en se basant sur l’addition de l’ensemble des résultats obtenus pour chaque course -, couronnant ainsi la régularité dans la performance.

Le très beau temps était au rendez-vous de ces trois journées de compétition, avec un vent qui montait pendant les deux premières journées, passant de 6-7 nœuds à 13-14 nœuds. Aujourd’hui, pour ce dernier jour de course, le début de journée a été assez mou, avec du vent de terre, très « shifty », et une dernière manche avec du vent vraiment fort, avec plus de 20 nœuds. Les concurrents ont donc eu toutes les conditions, avec du beau temps et de la chaleur, ce qui n’était pas pour leur déplaire.

La SR Antibes (Alpes-Maritime – 06), qualifiée en août à Saint-Pétersbourg, lors de la première demi-finale, a réalisé un très beau parcours du Havre à la Russie, mais également tout au long de ces trois journées de finale, en étant 10ème au classement général provisoire à l’issue de la première journée – avec une manche de 1 –, mais également 10ème lors de la 2ème journée – avec une manche de 2 -, puis en gagnant deux places au général lors de cette dernière journée de compétition aujourd’hui, grâce à deux belles manches de 1. L’équipage, composé pour cette finale de Hippolyte Machetti, Timothée Lapauw, Gaulthier Germain et Achille Nebout, se classe dans le Top 10 des clubs européens, en prenant donc une belle 8ème place au Classement Général de cette édition 2017, avec 41 points, à un seul point d’écart avec les 5ème, 6ème et 7ème du Classement (à 40 points).

Hippolyte Machetti, champion du Monde jeune en 470 et qui a rejoint l’équipage de la SR Antibes pour cette finale : « Nous sommes tous du même club, on se connaît depuis longtemps, nous sommes amis, mais on avait jamais eu l’occasion de naviguer ensemble et en plus en J70, car on vient chacun d’horizons différents, avec un équipier sur les Extremes Series, d’autres sur le Tour de France et moi sur l’olympisme, donc c’était une grande première pour nous et une première sur le bateau, à part Timothée qui avait fait une régate en J70. On s’est régalé et on a vraiment appris au fur et à mesure pour monter un peu en puissance : ce n’était pas facile, car il fallait se caler, puisque nous n’avions pas pu naviguer avant ensemble. Donc nous sommes contents de notre performance, sachant qu’on a été surpris par le niveau de cette finale. C’était une régate vraiment relevée, et en regardant la liste des participants, on a vu des noms ayant participé aux Jeux Olympiques ou qui ont été très bons en Match Racing, donc il y avait vraiment du beau monde ici à Porto Cervo. Après, cela reste de la voile, cela se joue sur l’eau, peu importe le palmarès et je pense que nous avons au final pas mal tiré notre épingle du jeu, en apprenant aussi les uns des autres et en profitant de l’expérience de chacun ».

Le CV Saint Quentin (Yvelines – 78), également qualifié à Saint-Pétersbourg, a pris la 15ème place du classement général provisoire le 1er jour, avec une manche de 2, puis est remonté à la 11ème place à l’issue de la 2ème journée, grâce à trois belles manches de 1, avant de conserver aujourd’hui la 11ème place, avec notamment deux manches de 3, et quatre points d’écart avec SR Antibes. David BOUDGOURD, François MORANE, Benoît MORANE, Vianney GUILBAUD étaient les quatre membres de l’équipage pour cette finale.

Quant à l’APCC Voile Sportive Nantes (Loire Atlantique – 44), le club a effectué – à l’image de leur parcours en demi-finale à St Moritz, avec des conditions climatiques compliquées – une remontée significative au classement général, en passant de la 27ème place, samedi, à la 12ème place samedi, grâce à deux manches de 1 et une manche de 2, et se classe finalement 15ème aujourd’hui. L’équipage du club était composé de Damien Iehl, Edouard Gendreau, Hugues Bernard et Baptiste Hulin.

Les trois clubs français qualifiés terminent donc tous les trois dans le Top 15, avec SR Antibes dans le Top 10 des clubs européens sur cette édition 2017 de la Sailing Champions League, avec 32 clubs en lice sur cette finale. L’édition 2018 de la Ligue Nationale de Voile promet d’ores et déjà un beau spectacle pour les qualifications aux demi-finales de la prochaine Sailing Champions League.

Le classement général de la Sailing Champions League 2017 :
1 Yacht Club Costa Smeralda : 28
2 Ost Legal Sailing : 32
3 Société Nautique de Genève : 36
4 Lord of the Sail – Europe : 39
5 Circolo Canottieri Aniene : 40

8 SR Antibes : 41
11 CV Saint Quentin : 45
15 APCC Voile Sportive : 53