Entré début mai au chantier Multiplast de Vannes pour réparer les dégâts structurels consécutifs au chavirage survenu au large du Maroc le 13 avril dernier, le Maxi Banque Populaire IX a été convoyé ce jeudi jusqu’à sa base de Lorient où il a été remis au sec. Revoir le trimaran structurellement sain « à la maison » est un soulagement pour Armel Le Cléac’h et tout le Team Banque Populaire. Si l’ordre de marche est parfaitement respecté jusqu’à présent, le travail à accomplir reste important. La remise à l’eau est prévue début septembre.

Une structure à 100 % de son potentiel
Les deux mois et demi au chantier Multiplast ont permis d’identifier puis de réparer les dégâts structurels sur la plateforme du Maxi Banque Populaire IX (les trois coques, les deux bras et la barre écoute). « La principale zone impactée se situait sur le tiers arrière bâbord du bateau, du pied de mât au bras arrière. Nous avons reconstitué le bateau dans les règles de l’art », explique Gautier Levisse, membre du bureau d’études du Team Banque Populaire. Un autre gros dossier a été la reconstruction de la casquette de protection qui avait été détruite à 90 % lors du chavirage. « C’est une pièce propre au bateau. Il a fallu reconstruire un moule, fabriquer la pièce et la remettre en place », précise Gautier. « Le timing était serré mais il a été respecté. Le bateau est intégralement réparé en termes de structure composites, la plateforme est saine mais il reste du travail », indique pour sa part Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire.

Encore six semaines de chantier à Lorient
Ce jeudi, les portes du chantier Multiplast se sont ouvertes. Le Maxi Banque Populaire IX a retrouvé l’eau mais pour seulement quelques heures. A l’issue d’un convoyage entre Vannes et Lorient, il a été remis au sec dans la base technique de Banque Populaire. Le bateau est entièrement démonté. Tous les éléments qui constituent les différents systèmes ont été expertisés. Dès le début de semaine prochaine, l’équipe technique va s’atteler au remontage complet des systèmes : électronique, informatique, hydraulique, appendices, accastillage… Il reste plusieurs semaines de travail, pour une remise à l’eau espérée début septembre. En parallèle, le nouveau mât est en construction chez Lorima, avec là encore des délais de fabrication parfaitement respectés.

En bonne voie
Pour tout le Team, c’est un soulagement de voir revenir le bateau en bon état. « Nous sommes en bonne voie. On a l’impression que le chavirage est derrière nous, que c’est un mauvais souvenir » confie Ronan Lucas.
Même satisfaction pour Armel Le Cléac’h : « C’est agréable de revoir le bateau sans trous, sans bouts de carbone qui dépassent. C’est un grand pas de franchi en vue des navigations et de la reprise en main du bateau en fin d’été. Le Maxi Banque Populaire IX va reprendre forme dans les semaines qui viennent. Nous sommes tous impatients de retourner en mer et de remonter dans le train de la préparation pour la Route du Rhum. »