@ Easy Ride, BPCE

Pour gagner en confiance sur son trimaran Ultime flambant neuf Banque Populaire IX, Armel Le Cleac’h s’est fait un aller-retour en Guadeloupe en 18 jours au mois de février. Il est de nouveau de retour à Lorient. Il a pu partir avec une équipe expérimentée dont Franck Cammas qui à peine de revenu d’une étape sur la Volvo Ocean Race est passé d’un VOR65 à un Ultime.

Après leur départ des côtes bretonnes le 2 février dernier en direction des Antilles, Armel et son équipage ont fait chemin inverse en un peu plus de sept jours. Le Maxi Banque Populaire IX s’est amarré vendredi soir aux alentours de minuit dans son port d’attache de Lorient. Trois semaines après son départ du Morbihan, et après une semaine passée en Guadeloupe, le skipper de la Banque de la Voile et son équipage ont posé pied-à-terre.


« Encore une belle transat, un peu plus longue qu’à l’aller en raison des vents contraires mais c’était prévu » a expliqué Armel quelques heures avant son arrivée. « Le bateau est en bon état et j’ai gagné en confiance » a-t-il poursuivi, visiblement satisfait de cette transatlantique retour. « J’ai pu me mettre en condition solitaire par moment, en faisant les manœuvres seul. » Armel a ainsi pu faire plusieurs repérages riches en enseignements au cours de ces deux traversées de l’océan atlantique dans l’optique notamment de la prochaine Route du Rhum. « On a également pu se relayer avec l’équipage et travailler les réglages qu’on avait pas forcément eu le temps de voir à l’aller » a-t-il conclu.

Au programme à présent pour le Team et le Maxi Banque Populaire IX, une mise en chantier afin de réaliser un check up complet du bateau avant la première édition de la Nice Ultimed qui débutera le 2 mai prochain. « Je vais pouvoir faire un petit break, prendre un peu de vacances et peaufiner ma préparation physique en vue des prochaines échéances » s’est réjoui Armel.