@ easyridevideos.com

La présentation en détails du Maxi Banque Populaire IX par Ronan Lucas, directeur du team Banque populaire dans le dernier Course au Large nous avait donné un avant-goût des performances futures du bateau. « Deux ou trois ans après sa mise à l’eau, BP IX aura probablement beaucoup changé. Nous allons travailler étape par étape, avec humilité. Il faut prendre un peu de perspective : en 2010, quand Franck Cammas a pris le départ de la Route du Rhum sur Groupama 3, tout le monde le prenait pour un fou de traverser l’Atlantique sur un bateau de cette taille. Sept ans plus tard, on met à l’eau des trimarans de plus de 30 mètres destinés à voler autour du monde… »

Un peu plus d’un mois après la mise à l’eau du Maxi Banque Populaire IX, Ronan Lucas décrit les premières navigations: « Après quelques sorties au large de Lorient, nous sommes agréablement surpris par le bateau, on sent qu’il est facile à manœuvrer et a un potentiel incroyable. Par rapport au Maxi Banque Populaire V et au Maxi Solo Banque Populaire VII, le bateau est plus vivant et prend plus rapidement de la vitesse, les manœuvres sont plus fluides et rapides. Le faire voler lors de la première navigation était pour nous une belle surprise et la preuve qu’il est simple à prendre en main. Nous avons navigué dans 20 nœuds de vent, on sent que c’est un bateau qui démarre très vite, on a fait des pointes à plus de 42 nœuds mais nous nous sommes toujours sentis en sécurité et surtout, il est très agréable à barrer. »
Armel Le Cleac’h nous disait qu’il allait y aller crescendo avec son nouveau jouet. A 42 nds, on peut dire que le bateau est bien né et qu’il en a déjà bien pris la mesure. Cela promet sur la prochaine Route du Rhum qui s’annonce assez incroyable avec le plateau d’ultimes avec Macif, Sodebo, Gitana et Banque Populaire IX sur la même ligne de départ.