Anthony Marchand, en tête du Grand Prix du Languedoc Roussillon

GP du Languedoc Roussillon
DR

Il y a des jours comme ça où rien ne se passe comme prévu. Première surprise peu après le départ de la première manche : Frédéric Duthil (Sepalumic) se voit contraint de rentrer au port pour réparer son transfert de pompe de ballasts. Abandon mais retour pour la deuxième manche. La suite verra un Anthony Marchand diablement incisif et sûr de lui, et les leaders du classement général provisoire visiblement peu à l’aise. Le vent dépasse les 20 nœuds dans les claques, il faut s’approprier ce nouveau plan d’eau, et gérer l’arrivée sur la bouée au vent… en plein dévent. Résultat de la première course : Marchand victorieux devant Chabagny (Gedimat) et Meilhat (Skipper Macif 2011), tandis que Gildas Morvan 6e et Adrien Hardy 9e, terminent loin du podium. Là où on ne les attendait pas !

La revanche est un plat qui se mange froid. Adrien Hardy fait alors preuve sur la deuxième manche d’un contrôle parfait de ses adversaires. Il termine en vainqueur devant Fred Duthil, plus que jamais motivé suite à son abandon. Gildas Morvan finit sur la troisième marche du podium et en bon « diesel » assoit fermement son leadership dans la dernière manche (parcours côtier), qu’il empoche largement devant ses adversaires. Pour Adrien Hardy, cette première journée de Grand Prix Languedoc Roussillon sera probablement la pire et la meilleure de cette Generali Solo : jamais il n’a fait d’aussi mauvais résultats (9 et 10), et ce sera la première fois qu’il gagne une manche !

Vainqueur de la première manche, fort de deux places de quatrième dans les suivantes, le skipper de Bretagne-Crédit Mutuel Performance réalise une belle opération aujourd’hui. Le Breton affectionne particulièrement les parcours banane ventés. Cette journée fut la sienne, mais le rouleau compresseur Cercle Vert n’est qu’à un petit point derrière. Gildas Morvan ne fait que monter en puissance depuis le début de La Generali Solo. Qui pourra l’arrêter ?

Ils ont dit

Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : « Les fins de bords de près n’étaient pas faciles avec le vent qui variait beaucoup sous la montagne. Dur d’être régulier. Je gagne la deuxième manche, mais la troisième a été compliquée pour moi. Malgré tout, j’ai su rester calme et je fais un super retour parce qu’à la première bouée, j’étais dernier. Je suis content parce que je ne me suis pas laissé abattre. Perdre pied quand on est mal placé, c’est le risque. Dans les moments où ça ne va pas, il faut rester concentré sur la marche de son bateau, sur le vent. Le marquage avec Gildas Morvan sur la première manche, ça ne s’est pas fait volontairement. Il n’était pas évident de faire le choix entre jouer les adversaires et jouer le vent. Pour demain où tout va se jouer, je ne suis pas trop inquiet. »

Gildas Morvan (Cercle Vert) : « Je suis un diesel en fait. J’ai toujours du mal à entrer dans le match. La première manche n’était pas évidente. Le vent était très « shifty ». Il fallait réussir à bien lire les bascules qui étaient assez franches. Je suis parti sous-toilé sous solent : une bêtise dès le départ d’où des difficultés à entrer dans la course. Heureusement, après m’être « échauffé » sur deux manches, ça ne se finit pas trop mal.  Sur la troisième, j’ai fait le départ que je souhaitais, j’ai réussi à protéger la gauche, à passer juste devant les deux Macif à la bouée et après, tout s’est bien enchaîné. Ensuite, il m’a suffit de contrôler, de marquer un peu les adversaires derrière. Le classement général, je ne le regarde pas parce que ça prend la tête. »

Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) : « Bonne journée pour moi. A croire que les parcours banane me vont bien en ce moment. Sur la première manche que je gagne, j’étais surtout content d’avoir pris ma revanche sur Thierry Chabagny (ce dernier l’avait doublé sur le fil à Beaulieu sur Mer). Voilà, ensuite, au classement du Grand Prix, je suis juste 1 point devant Gildas (Morvan). Rien n’est fait. Même si j’ai envie de remporter ce Grand Prix, mon seul gros objectif est de remonter au classement général. Aujourd’hui, on a fait énormément de virements de bord, surtout quand on arrivait sur le haut du plan d’eau parce que la bouée était sous une falaise. Le vent prenait 30 degrés de gauche ou de droite, des risées à 15 nœuds, des molles à 8, ça partait dans tous les sens. Il fallait être très réactif. Je crois que ce soir on va bien dormir. »

Frédéric Duthil (Sepalumic) : « La première manche, je prends un super départ. J’étais bon pour croiser devant toute la flotte et au moment  de déballaster, j’ai ma guillotine de ballast (qui sert à réaliser le transfert) qui m’est restée dans les mains. J’ai été contraint d’abandonner la manche. Je suis rentré vite au port. Grâce aux préparateurs, on a réussi à réparer. J’ai pu prendre le départ de la deuxième manche où je termine d’ailleurs 2e . J’étais même devant à un moment donné, mais le vent était tellement irrégulier que c’était difficile de contrôler les autres. Et puis sur la dernière, je fais 5e. Donc deux belles manches. Je ne peux que regretter, malheureusement, la casse à la première manche qui me coûte très cher au classement général. »

Xavier Macaire (Skipper Hérault) : « Je suis un peu contrarié. J’ai fait des bonnes choses qui ont un peu été gâchées par de petites erreurs. Dans la première manche, je suis deuxième à la bouée au vent et puis j’emmêle mon spi. Des trucs qui ne m’arrivent jamais normalement. Là, pas de bol. Je termine 5e au lieu de 2e. C’est dommage. Ensuite, je fais des régates très moyennes. Je vole le départ sur la deuxième et ça me coûte très cher.  La dernière était difficile. Je pense qu’on commence à sentir la fatigue d’un mois de course. »

Classement du GP du Languedoc-Roussillon
1        BRETAGNE CRÉDIT MUTUEL PERFORMANCE Anthony Marchand     9
2        CERCLE VERT Gildas Morvan 10
3        SKIPPER MACIF 2011 Paul Meilhat    14
4        AGIR RECOUVREMENT Adrien Hardy 20
5        GEDIMAT Thierry Chabagny 20
6        BRETAGNE – CRÉDIT MUTUEL ESPOIR Corentin Horeau      21
7        DLBC Yoann Richomme 22
8        SKIPPER HERAULT Xavier Macaire    23
9        SKIPPER MACIF 2012 Fabien Delahaye 25
10      SEPALUMIC Frédéric Duthil 25

Classement général
1        AGIR RECOUVREMENT Adrien Hardy 114
2        CERCLE VERT Gildas Morvan           116
3        SKIPPER MACIF 2012 Fabien Delahaye       148
4        SKIPPER HERAULT Xavier Macaire    169
5        GEDIMAT Thierry Chabagny 171
6        BRETAGNE CRÉDIT MUTUEL PERFORMANCE Anthony Marchand 172
7        SKIPPER MACIF 2011 Paul Meilhat    175
8        SEPALUMIC Frédéric Duthil   177
9        PORTS D’AZUR – INTERFACE CONCEPT Gildas Mahé 183
10      BRETAGNE – CRÉDIT MUTUEL ESPOIR Corentin Horeau      204