Annulation du Yachting Cannes Festival 2020

Le salon Nautique de Cannes est annulé. Les organisateurs ont publié ce samedi un communiqué officiel. C’est un coup dur pour le nautisme. Malgré un plan de sécurité sanitaire très rigoureux, assorti d’une série de mesures sanitaires complémentaires, présenté par la direction du Yachting Festival et qui a été jugé « satisfaisant » le lundi 17 août lors d’une réunion à la sous-préfecture de Grasse en présence des autorités préfectorales, de la ville de Cannes et de l’Autorité Régionale de Santé (ARS), le préfet des Alpes-Maritimes, seul habilité à statuer in fine, a décidé de ne pas délivrer la dérogation attendue qui aurait permis la tenue du salon.

Communiqué

« A notre plus grand regret et avec une certaine incompréhension, nous sommes donc contraints d’annoncer l’annulation du Yachting Festival 2020.
Malgré un plan de sécurité sanitaire très rigoureux, assorti d’une série de mesures sanitaires complémentaires, présenté par la direction du Yachting Festival et qui a été jugé « satisfaisant » le lundi 17 août lors d’une réunion à la sous-préfecture de Grasse en présence des autorités préfectorales, de la ville de Cannes et de l’Autorité Régionale de Santé (ARS), le préfet des Alpes-Maritimes, seul habilité
à statuer in fine, a décidé de ne pas délivrer la dérogation attendue qui aurait permis la tenue du salon.
A notre plus grand regret et avec une certaine incompréhension, nous sommes donc contraints d’annoncer l’annulation du Yachting Festival 2020. Pour rappel, il y a trois semaines, le décret publié le 27 juillet 2020, qui faisait suite à l’allocution le même jour du ministre
Franck Riester, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, confirmait, comme nous l’avions prévu, la tenue des salons à compter du 1er septembre, quel que soit le nombre de visiteurs. Cela confortait notre décision communiquée le 2 juillet d’ouvrir
le Yachting Festival le 8 septembre 2020, pour permettre
à l’industrie européenne du nautisme de présenter près de
400 bateaux au Vieux Port et au Port Canto. Face à la crise
qui a affecté profondément l’industrie nautique, française
et internationale, nous avions à cœur de permettre à nos
exposants de renouer les contacts physiques avec leurs clients
et prospects et mettre en exergue leur savoir-faire.
Depuis de longs mois, avec l’ambition intacte de continuer
à servir l’industrie européenne du nautisme malgré les difficultés
conséquentes et les incertitudes majeures persistantes,
l’équipe du Yachting Festival a travaillé à réunir les conditions
nécessaires à son ouverture. Entre autres, un protocole sanitaire
exigeant, visant à accueillir sereinement l’ensemble des
participants tout en permettant une expérience client de
qualité, a été établi. En plus de la reprise des mesures sanitaires
du protocole de notre fédération professionnelle des métiers
de l’événement, l’UNIMEV, validé par le ministère de la santé,
et celui que Reed Exhibitions a mis en place au plan mondial,
le protocole sanitaire du Yachting Festival se distinguait en
étant le premier en France à faire l’objet de la certification
« Safe & Clean » de l’APAVE.
Toutefois, moins de quinze jours après l’annonce du ministre
Riester, le 11 août 2020 le gouvernement, par la voix du Premier
Ministre, est revenu sur cette annonce de façon soudaine et
inattendue, et a décidé d’interdire, pour cause d’aggravation
de la situation sanitaire, la tenue des manifestations de plus
de 5 000 personnes en France jusqu’au 30 octobre 2020,
décision qui s’est traduit par le décret publié le 13 août.

L’équipe du Yachting Festival, pour être en mesure de décider
dans l’urgence de tenir ou non le salon, a d’une part, interrogé
une partie significative des chantiers qui se sont déclarés partisans
de maintenir le salon à une large majorité, malgré les derniers
développements et, d’autre part, déposé une demande de
dérogation en urgence auprès la préfecture des Alpes-Maritimes.
Comme nous vous l’indiquions précédemment, une première
réunion s’est tenue le lundi 17 août à la sous-préfecture de Grasse
en présence des autorités préfectorales, de la ville de Cannes, de
l’Autorité Régionale de Santé (ARS), des services de sécurité et de
Reed Expositions France. Au cours de cette réunion, le protocole
renforcé de Reed a été revu en détail et jugé satisfaisant, ce qui
laissait espérer une réponse positive.
Malheureusement, à l’issue d’une nouvelle réunion sur place à
Cannes jeudi après-midi en présence du préfet, seul habilité à
statuer in fine, celui-ci a décidé de ne pas délivrer la dérogation
attendue, rendant ainsi impossible la tenue du Yachting Festival.
Cette décision ne remet pas en cause les conclusions émises
le 17 août concernant le protocole sanitaire qualifié de « sérieux »
par le préfet mais tient principalement à la détérioration récente
de la situation sanitaire en général et à Cannes en particulier,
et à la crainte d’une dégradation ultérieure.
Sylvie Ernoult a déclaré : « cette décision est une immense
déception pour l’ensemble de la filière nautique, exposants en
tête, la ville de Cannes et ses professionnels, les prestataires
du salon et l’équipe de Reed, qui ont depuis des mois travaillé
ensemble d’arrache-pied pour préparer l’édition 2020 du salon
dans les meilleures conditions possibles compte tenu du
contexte. Je tiens d’ailleurs à remercier la ville de Cannes qui
a été très active à nos côtés dans cette dernière ligne droite.
La mise en œuvre du protocole sanitaire que nous avons
élaboré, qui a été certifié par l’APAVE, a été reconnu tout
à fait satisfaisant par les services de la préfecture et l’ARS,
aurait fait du Yachting Festival 2020 l’un des événements
les plus sécurisés sur le plan sanitaire en France. Aussi, c’est
avec beaucoup de surprise et d’incompréhension que nous
prenons acte de la décision du préfet».
Nous vous remercions pour la confiance et le soutien que
vous nous avez témoigné tout au long de ces derniers mois
et vous donnons rendez-vous sur les pontons de Cannes
du 7 au 12 septembre 2021.