America’s Cup. Bilan des premières courses en AC75

Courses annulées pour la Christmas Race
Pas de vent. Les AC75 à l'arrêt. 20/12/20 - Auckland (NZL) 36th America’s Cup presented by PRADA PRADA Christmas Race Day Emirates Team New Zealand, INEOS TEAM UK

La Prada Christmas Race a été annulée faute de vent pour ce dernier jour de course. Defender et Challenger ont pu se jauger sur 3 jours de course. Alors que retenir de ces premières confrontations en AC75 ?

On a pu voir pour la première fois des AC75 en match racing. Il y a eu quelques belles phases de duels qui promettent pour la suite. Le niveau des bateaux et des équipes devraient progresser énormément dans les semaines qui viennent. Il ne faut pas oublier que ceux-ci sont les deuxièmes AC75 des équipes et qu’ils ont été mis à l’eau il y a à peine un mois.

Difficile donc de tirer des conclusions sur la performance des bateaux. Sur ce que l’on a pu voir, c’est à dire dans des conditions médium à faible de vent, Team New Zealand s’en sortait relativement bien sans être pour autant dominateur. Côté challenger, American Magic s’est montré plus à l’aise que Luna Rossa mais globalement les bateaux sont assez proches. En revanche, Ben Ainslie et son équipage n’ont pas été à la fête. Ils ont rencontré à plusieurs reprises des problèmes de foils et de vol sur leur AC75.

Ce qui était important avec ces confrontations, c’était surtout de se jauger avec le Defender puisque c’était le seul moment où les Challengers pouvaient le faire avant l’America’s Cup Match début mars. Les kiwis comme les Américains n’ont rien cachés face à lui alors qu’on peut penser que Luna Rossa a été un peu dans la retenue. Globalement, il n’y a pas de net avantage entre le Defender et deux des challengers American Magic et Luna Rossa.

Ineos que l’on dit typé pour la brise avait commencé très mal aux Bermudes avant de monter en puissance. On peut penser que les Anglais en fassent autant sur cette édition et ce d’autant que les conditions de vent devraient monter progressivement entre janvier et mars.

La capacité des équipes a progressé avec leur bateau a toujours été la clé dans l’America’s Cup. Avec une Prada Cup qui va durer longtemps avec de nombreuses confrontations, le challenger devrait être relativement fort face au Defender. L’avantage est pour l’instant du côté du célèbre New York Yacht Club à l’origine de la Coupe mais Luna Rossa n’est pas très loin.

A suivre sur www.cuplegend.com