The Extreme Sailing Series 2018. Act 5. 24th-27th August. Cardiff, Wales. The fleet of race yachts in action during day 4 of racing close to the city.

Alinghi s’impose devant SAP en Extreme Sailing Team lors du dernier jour de l’épreuve.
Arnaud Psarofaghis, Yves Detrey, Nicolas Charbonnier, Bryan Mettraux et Timothé Lapauw empochent leur 4è victoire sur un Act.
« Cette quatrième victoire d’Act fait vraiment du bien », a déclaré enthousiaste Psarofaghis, co-skipper et barreur. « En fait, nous n’avons pas vraiment bien démarré la compétition à Cardiff, avec notre régleur de voile d’avant, Nils Frei, blessé le premier jour. Nous avons réussi à revenir et c’est génial de gagner ici pour la première fois« .
La fin fut douloureuse de ce qui semblait être une compétition prometteuse pour SAP Extreme Sailing Team. Après avoir mené la compétition depuis le premier jour, les Danois avaient un avant-goût de la gloire. Cependant, un OCS (sur la ligne de départ prématurément) lors de la dernière manche leur a coûté cher, les reléguant à l’arrière de la flotte pendant une grande partie de la course. Ils ont finalement franchi la ligne en quatrième position, leur assurant la deuxième place sur le podium de l’Act.
« L’ambiance était assez triste lorsque nous avons été rappelés sur la ligne« , a reconnu, déçu, Adam Minoprio, le barreur de l’équipe. « Nous avons fait de notre mieux pour revenir mais avons quand même perdu contre Alinghi. Nous ne sommes cependant qu’à deux points du classement général, et il reste encore deux épreuves à San Diego et à Los Cabos. Le Mexique est un Act comptant double, il faut donc être fort à partir de maintenant. »
SAP Extreme Sailing Team a remporté le trophée Zhik Speed Machine après avoir atteint la vitesse maximale de 34,3 nœuds, une technologie fournie par SAP.

Phil Robertson et son équipe signent également un nouveau podium. L’équipe d’Oman Air s’est imposée par six fois dans les trois premiers sur la 4e journée, dont la première place sur la régate finale comptant double. « C’était une excellente façon de terminer l’Act », a déclaré le skipper et barreur Robertson. « Cela aurait été bien de gravir une marche supplémentaire du podium, mais nous améliorons clairement Act après Act ».

Après leur chavirage hier, l’équipe d’Oman a embarqué aujourd’hui le navigateur britannique Adam Piggott en remplacement du régleur de grand-voile, Pete Greenhalgh, blessé. Cardiff a livré les quatre saisons au cours de ce week-end de vacances au Royaume Uni. En passant du soleil radieux aux vents violents et aux pluies torrentielles, les talentueux marins ont été poussés jusqu’à la limite en naviguant sur un parcours délicat dans des conditions météorologiques très changeantes. Pour Team México, le temps ne pouvait pas être plus éloigné de ce à quoi ils sont habitués.
« C’était très venté, » a expliqué l’équipier d’avant Danel Belausteguigotia. « Nous avons chaviré pendant le jour de l’entraînement, et c’était assez froid pour nous, les Mexicains ! Nous attendons avec impatience la fin de la saison à Los Cabos, bien sûr ! ».
Le challenger autrichien, Red Bull Sailing Team, finit juste devant l’équipage mexicain. Une série de résultats irréguliers leur a permis de se classer cinquième de l’Act derrière INEOS Rebels UK – la quatrième cinquième place de la Red Bull Sailing Team cette saison, et une quatrième place à Barcelone. Cependant, l’équipage était de bonne humeur à son retour à quai.

« Le vent à Cardiff en fait un lieu de navigation très amusant », expliquait Hans Peter Steinacher, directeur sportif du Red Bull Sailing Team. « C’est difficile à cause de la vitesse du vent, donc vous aurez du mal à revenir au classement si vous accusez du retard. »
Ce fut une journée bien remplie pour la néo-zélandaise Olivia Mackay, la barreuse du GC32 Team Wales cet après-midi et de son Flying Phantom Red Bull Sailing Team quelques heures auparavant. Bien que Team Wales ait terminé l’Act à la septième place, Mackay a mené son Flying Phantom avec finesse tout au long de la compétition, remportant l’Act avec Micah Wilkinson.

Malgré leurs problèmes de logistique et les dégâts sur le bateau ce week-end, ce sont les superstars français Antoine Rucard et Solune Robert de Team France Jeune qui ont été sacrés champions de la Flying Phantom Series.
« Tout a commencé avec un petit problème avec le passeport de Solune », commentait Antoine Rucard, en parlant des problèmes qu’ils avaient rencontrés. « Il est arrivé seulement quelques heures avant la première course ! Ensuite, nous avons vécu un chavirage assez incroyable qui a cassé le mât, avant d’endommager notre puits de foil le jour suivant. Finalement, nous montons sur le podium de Cardiff, ce qui signifie que nous remportons le classement des Series. Un événement difficile, mais ça valait le coup« .

Tandis que l’Act de Cardiff touche à sa fin, la prochaine étape de la tournée de 10 mois du circuit emmènera les Series à San Diego aux États-Unis, dans le cadre d’un événement présenté par SAP. En route vers la côte californienne du 18 au 21 octobre, l’Act américain des Extreme Sailing Series promet un match difficile pour la flotte de compétition des GC32 et un spectacle riche en action pour les amateurs internationaux des Series.

Extreme Sailing Series™ 2018 Cardiff résultats après 4 Jours, 29 courses (27.08.18)
Position / Equipe / Points
1e, Alinghi (SUI) Arnaud Psarofaghis, Nicolas Charbonnier, Timothé Lapauw, Bryan Mettraux, Yves Detrey: 307 points
2e, SAP Extreme Sailing Team (DEN) Rasmus Køstner, Adam Minoprio, Julius Hallström, Hervé Cunningham, Richard Mason: 304 pts
3e, Oman Air (OMA) Phil Robertson, Adam Piggott, James Wierzbowski, Stewart Dodson, Nasser Al Mashari: 303 pts
4e, INEOS Rebels UK (GBR) Will Alloway, Leigh McMillan, Oli Greber, Adam Kay, Mark Spearman: 282 pts
5e, Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Chris Taylor, Ed Powys, Neil Hunter, Dan Morris, Rhys Mara: 275 pts
6e, Team México (MEX) Erik Brockmann, Tom Buggy, Alex Higby, Tom Phipps, Danel Belausteguigoitia Fierro: 218 pts
7e, Team Wales (GBR) Olivia Mackay, Alain Sign, Kyle Stoneham, Gareth Fowler, Peter McCoy: 202 pts

Extreme Sailing Series™ 2018 classement général
Position / Equipe / Points
1e, Alinghi (SUI) 57 points
2e, SAP Extreme Sailing Team (DEN) 55 pts
3e, Oman Air (OMA) 51 pts
4e, INEOS Rebels UK (GBR) 46 pts
5e, Red Bull Sailing Team (AUT) 41 pts
6e, Team México (MEX) 35 pts

Flying Phantom Series Cardiff résultats après 4 Jours, 20 courses (27.08.18)
Position / Equipe / Points
1e, Red Bull Sailing Team (AUT) Olivia Mackay, Micah Wilkinson: 407 pts
2e, Idreva Zephyr Foiling (FRA) Charles Hainneville, Thibault Julien: 382 pts
3e, Team France Jeune (FRA) Solune Robert, Antoine Rucard: 357 pts
4e, Culture Foil (FRA) Nicolas Ferellec, Théo Constance: 356 pts
5e, Flying Frogs (FRA) Pierre Le Clainche, Arnaud Vasseur: 352 pts
6e, Masterlan (CZE) David Krizek, Milan Harmacek: 316 pts
7e, EVO Visian ICL (GER) Raphael Neuhann, Elias Neuhann: 313 pts
Flying Phantom Series 2018 classement général
Position / Equipe / Points
1e Team France Jeune (FRA) 97 points
2e Idreva Zephyr Foiling (FRA) 95 pts
3e Culture Foil (FRA) 88 pts
4e Flying Frogs (FRA) 75 pts
5e Masterlan (CZE) 70 pts
6e UON (POR) 62 pts
7e Red Bull Sailing Team (AUT) 56 pts
8e EVO Visian ICL (GER) 56 pts
9e Team France Jeune 2 (FRA) 17 pts
10e Pegasius Project (FRA) 16 pts
11e Team France Jeune 3 (FRA) 14 pts
12e Captain’s speaking (FRA) 11 pts
13e Cup Legend (FRA) 10 pts