Acapella – Soreal – Proludic, vainqueur en MULTI2000

18_110726 © Thierry Martinez. CHERBOURG - FRANCE . 26 Juillet 2018. DRHEAM CUP, Destination Cotentin 2018. Arrivée de "ACAPELLA - SOREAL - PROLUDIC" skipper Charlie Capelle ( Multi 2000)

Acapella – Soreal – Proludic mené par Charlie Capelle, s’est imposé en MULTI2000 en un peu plus de 3 jours de mer devant No Limit-BMP (Yann Marilley) et Friends & Lovers (François Corre. Il est le premier arrivé ce jeudi à 16h après un parcours raccourci par rapport aux IMOCA et MULTI50. Le Farr 45 Amanjiwo 2 l’emporte en temps réel, en catégorie IRC.

Une belle victoire stratégique pour l’équipage d’Acapella – Soreal – Proludic, auteur d’un choix décisif après 24 heures de mer : « En arrivant au DST d’Ouessant, on a considéré qu’il fallait partir dans l’est plutôt que dans l’ouest. Visiblement, c’est ce qu’il fallait faire, parce que les autres se sont fait enfermer dans une bulle. Nous, on l’a eue, mais on est restés au bord », confiait mercredi après-midi le skipper de La Trinité-sur-Mer peu après avoir enroulé Wolf Rock.

24 heures plus tard, après avoir joué à rase-cailloux le long des côtes du Cotentin, c’est donc en vainqueur que le plan Walter Greene, construit en 1980, sistership d’Olympus Photo, premier vainqueur de la Route du Rhum en 1978, en a donc terminé avec la DRHEAM CUP – Destination Cotentin après 3 jours 1 heure et 29 minutes, à la vitesse moyenne réelle de 6,33 nœuds (465 milles parcourus). « Le facteur chance a joué un peu, puisque nous sommes à chaque fois arrivés aux bons endroits aux bons moments, notamment en ce qui concerne le courant, mais nous avions fait une analyse météo poussée du parcours avec Christian Dumard, qui sera mon routeur sur la Route du Rhum, cela nous a permis de trouver des petites portes de sortie, s’est réjoui Charlie Capelle une fois le pied à terre. Cette victoire est une belle petite ligne en plus sur les coques d’Acapella, grâce à un équipage de jeunes remarquables qui sont à mon avis de futurs grands, et c’est de bon augure en vue du Rhum, même si les conditions ne seront sans doute pas les mêmes !

Du côté des autres classes, le prochain vainqueur attendu sur la ligne à Cherbourg-en-Cotentin, vers 20-21h, sera, sauf avarie, Amanjiwo 2 qui, après s’être distingué en remportant le prologue en temps réel à La Trinité-sur-Mer, a survolé la course en IRC sur le parcours DRHEAM 400, puisque là encore, ses poursuivants immédiats ne devraient pas être amarrés dans le bassin du Commerce avant vendredi dans la journée, le vent ne cessant de mollir en Manche.