A 1000 miles de l’arrivée pour Giovanni Soldini et le Maserati Multi 70

0
5

Après avoir franchi la latitude de Gibraltar (36°N) la nuit dernière, Maserati Multi 70 a viré pour faire route vers les côtes du Portugal. Pour le skipper Giovanni Soldini et son équipage (Guido Broggi, Sébastien Audigane, Oliver Herrera Perez et Alex Pella) la navigation pour la dernière partie du parcours du record Hong Kong-Londres se confirme au près, contre des vents contraires.
Giovanni Soldini commente: “Nous ne sommes qu’à 1000 miles nautiques de l’arrivée. Dans des conditions normales, au portant, nous pourrions arriver à Londres en moins de 48 heures. Mais Neptune en a décidé autrement et depuis plusieurs jours nous naviguons au près, en louvoyant d’abord le long des côtes africaines, à présente le long des côtes européennes. Après la latitude de Cap Saint Vincent, nous serons bientôt au-dessus de Lisbonne et nous continuerons à tirer des bords jusqu’à Calais, avec un vent d’Est qui va se renforcer jusqu’à 25/30 noeuds de l’Est quand nous serons entrés dans la Manche“.
“Nous devons essayer d’aller aussi vite que possible“, poursuit Soldini, “car plus tard nous entrerons dans la Manche, plus nous aurons du vent fort; mais en même temps nous devons prendre soin de l’équipement et du bateau qui souffrent plus en naviguant ainsi au près. La stratégie consiste à naviguer près du littoral, afin d’avoir moins de houle et de courant. Ensuite, il va falloir bien gérer les courants en Manche. Dans les prochains jours, les coefficients de marée sont élevés et donc de forts courants sont attendus. Paradoxalement, le pire c’est d’avoir le courant avec soi et le vent contraire parce que cela lève une mer très abrupte et dangereuse. Nous devrons être très prudents“.
Après presque 32 jours de navigation, au classement de 6,56 UTC ce matin, l’avantage de Maserati Multi 70 sur la feuille de route du détenteur du record est de 1.375 miles. Il reste 1.136 milles (sur les 13.000 miles au départ) avant de franchir la ligne d’arrivée