Oman a Horta Sidney Gavignet
DR

"Le cargo va partir dans moins d’une semaine" explique Sidney Gavignet, "Oman Air Majan va ainsi être ramené chez Marsaudon, chantier qui était de toutes façons réservé après la Route du Rhum". Après la grave avarie qui avait contraint Sidney à déclencher sa balise de détresse pendant le Rhum, la première tâche sera d’analyser plus en profondeur les causes de la rupture de la poutre avant.

"Pour l’instant, on ne sait pas déterminer la cause", raconte encore Sidney, "les trois experts qui sont venus voir le bateau à Horta (un du chantier Boat Speed, le conseiller technique d’OC et un expert anglais du calcul de structures) n’ont rien découvert de flagrant pour le moment".

6 mois d’analyse et travaux?

La première tâche sera donc de déterminer les causes de l’accident, peut-être "via des techniques par ultra-sons et des tests chimiques des matériaux". Le bateau, ensuite, sera réparé ("il est assuré, ce qui est rare", précise Sidney Gavignet) avant d’être réparé et remis en état de naviguer. "Ce qui est sûr c’est que ce sont des gros travaux et que le bateau ne sera pas disponible avant 6 mois au moins".

L’autre question est :  "pour quel programme? "  L’avis de Sidney : "on attend la décision des organisateurs de la Transat Jacques Vabre, car c’est sur que pour l’instant il n’y a pas assez d’Ultimes et donc pas de circuit de courses. Le programme naturel c’est la chasse au records de l’Atlantique et autour du monde en solitaire, mais cela ne colle pas vraiment avec l’idée d’Oman Sail au départ qui est de former des Omanais à la course. Et il faut du temps : pour l’instant, il n’y a pas d’Omanais capable de le faire. Est ce que la Jacques Vabre va s’ouvrir aussi aux Ultimes? Ce n’est pas évident car – et c’est bien normal, je ne conteste pas ça – les IMOCA font forcément pression pour que la course leur soit réservée. Le problème de ce genre de bateaux c’est donc de ne pas avoir de calendrier de course, je parle beaucoup de ça avec Thomas (Coville) qui, lui va repartir autour du monde."

Et l’avenir de Sidney Gavignet? "Je suis intervenant extérieur pour Oman et la Route du Rhum était un coup. Maintenant, je vais continuer avec eux, mais je ne peux pas encore dire sur quoi."

BM

PAS DE COMMENTAIRES