CAL 49 - America s Cup
DR

De larges compromis ont été accordés aux challengers afin de booster le nombre d’inscrits aux AC45 World Series dont l’évènement inaugural a lieu au Portugal début août, au moment où vous lisez ces lignes. Le changement le plus important est la dissociation (relative) du circuit AC45 de la Louis Vuitton Cup (dates avancées au 4 juillet 2013) et de l’America’s Cup Match. Sur le papier, il faut toujours participer au premier pour pouvoir entrer dans la 34e America’s Cup, mais l’inverse n’est plus obligatoire. En clair : les sept challengers inscrits aujourd’hui sur les épreuves de Cascais (Venezia Challenge n’a finalement pas rempli toutes les conditions requises), Plymouth et San Diego ne seront peut-être pas ceux qui participeront à la Coupe !

Tous n’auront pas les moyens d’aller jusqu’au bout de l’aventure et d’autres syndicats pourraient entrer dans la danse les mois prochains, en vertu de la close "d’inscription tardive". "Je ne serais pas étonné qu’il y ait un chassé-croisé entre quelques équipes," nous confie le directeur d’ACRM Iain Murray. Dix AC45 ont été construits et neuf sont au départ au large de Lisbonne, dont deux armés par le Defender Oracle qui présente un premier équipage mené par James Spithill et un second par Russell Coutts. A côté des Suédois, Néo-Zélandais, Chinois, Coréens et Espagnols, la France aligne deux équipes : Aleph et Energy Team (…)

LIRE LA SUITE DANS LE NOUVEAU COURSE AU LARGE

A découvrir également dans ce numéro 49

• Figaro : Une Solitaire pour costauds.
• Imoca : Les bons plans du Vendée Globe
• Volvo Ocean Race : Les sept mercenaires
• TP52 : Comment l’Audi MedCup vit sans la Cup
• Class40 : GOR Race – la grande aventure
• Historique : Que sont devenus les fiers ORMA ?

PAS DE COMMENTAIRES