monopticien.com
DR

Pendant la matinée Julien Mabit ne progresse plus au large de la bouée de Basse-Terre afin d’exécuter sa pénalité. Son poursuivant direct Pierre-Yves Guennec (jeunes Dirigeants-Lorans) n’est plus qu’à 36,2 milles à 11h40 et menace ainsi son espoir d’une place sur le podium.

Le skipper de monopticien.com était extrêmement déçu d’apprendre ce week-end la décision du Jury International, d’autant plus qu’il était à ce moment-là aussi près de la ligne d’arrivée à Pointe à Pitre et visait la troisième place sur le podium. Julien Mabit reconnaît son erreur, mais après les mois de bagarre pour pouvoir partir in extremis, les 20 jours où les avaries ont été nombreuses, voir le podium s’éloigner est dur à encaisser.

Retour sur les faits
Mardi dernier Julien connaissait de gros problèmes de moteur et de gazole. Après plusieurs avaries dont le désamorçage systématique de son moteur, il a du refaire tout un circuit parallèle de gazole. Ayant croisé un cargo qui a proposé de lui offrir de quoi finir sa course en sécurité, il a accepté la proposition.

Le skipper de monopticien.com explique qu’il ne voulait pas enfreindre les règles : «J’ai manqué de discernement. Je pensais que l’on peut prétendre à assistance sous réserve de l’accord du directeur de course J’ai essayé de le joindre sans succès (…) Le temps que les connections se fassent et qu’il me rappelle pour me dire que la réponse était négative, le cargo est passé à quelques mètres de moi et le gazole était à bord. Le but n’était pas de contrevenir aux règles de course, j’entends bien réparer cette faute. Je souhaite terminer cette course dans les règles... »

Le Jury International a été réuni et a délivré son jugement. « Pendant la course, le bateau Monopticien.com a reçu une assistance de la part d’un cargo. Le skipper de Monopticien.com a reconnu le fait en transmettant un message écrit au comité de course dans lequel il explique qu’il a reçu du gazole lui permettant de faire tourner son moteur afin de charger les batteries du bord. Le bateau Monopticien.com a enfreint l’article 16.2 de l’avis de course. Le bateau Monopticien.com reçoit une pénalité de 12 heures. »

PAS DE COMMENTAIRES