900 Nautiques : Une trentaine d’engagés dont trois IMOCA

Les skppers et équipages se préparent à la plus longue course en Méditerranée sans escale au départ de Saint-Tropez le 23 mars 2019 ! Il s’agira de la 10ème édition de cette course au large créée et organisée par la Société Nautique de Saint-Tropez en 2010. Au 11 mars, trente-deux voiliers ont confirmé leur inscription dont onze en solitaire, seize en double et quatre en équipage !

En plus des trois IMOCA qui seront sur la ligne de départ et effectueront le parcours des 900 Nautiques habituellement dédié aux équipages: en vue du Vendée Globe 2020, la navigatrice Alexia Barrier fera la course en solitaire sur « 4MyPlanet » tout comme Clément Giraud sur « Envol Avancer et Transmettre ». Sur le même parcours et sur l’IMOCA « Faceocean » de leur frère Sébastien, Hugues et Jean-Guillem Destremau participeront à l’épreuve en duo en vue « d’aligner les quatre frères Destremau au prochain Vendée Globe ! ».

Après le contrôle minutieux des dossiers et des équipements de sécurité des bateaux en lice dès le 21 mars, le Directeur de Course, Georges Korhel annoncera la veille du départ le parcours et le sens de rotation en fonction des conditions météorologiques. Parmi les portes obligatoires : Sud des Baléares, bas de la Sardaigne, les Iles Pontines, Nord Corse avant de revenir couper la ligne d’arrivée à Saint-Tropez. A noter que cette épreuve est comptabilisée pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories.
Avec la présence de marins aguerris, la course devrait être passionnante. Ceux qui resteront à terre pourront suivre les concurrents en direct sur le lien yb.tl/les900_2019 grâce aux balises à bord!

Des marins aguerris sur le parcours de 400 nautiques pour les Solos et duos
Du côté des solitaires qui feront la course sur un parcours de 400 nautiques, on retrouvera quelques vainqueurs de la course et habitués des courses au large comme Eric Merlier sur « Telemaque II », Franck Paillet sur « Hokua », Frédéric Ponsenard sur « Coco », Laurent Campbrubi sur « Alkaid 3 », Daniel Dupont sur « Leon IV AIC »,… et une femme en lice, Nathalie Acker sur « Tiki Too ». Chez les duos sur le même parcours réduit, quelques redoutables adversaires comme Adrien Follin et Gilles Debard sur « Give me five », Pierre Varin et Arnaud Sequier sur « Groupe Pierman », Pierre Ortolan (deux fois vainqueur en équipage) fera cette année la course en duo avec Bernard Couston. Habituellement en solo, Richard Delpeut fera la course cette année en duo avec son fils Marius tout comme le duo père-fils sur « Epsilon » avec Christian et Jonathan Freze. En lice également de nouveaux venus avec Thibaut Garnotel et Jean-Philippe Gallois « Sensation » seront confrontés à l’équipe « Happyfew Marcher sur l’eau » de Jean-Paul Mouren et Benoit David également sur un Figaro 2.

Le parcours des 900 nautiques pour les équipages et les marins professionnels
Cette année, quatre équipages sont en lice avec le voilier Ansha qui participera pour la 3ème fois à la course. Deuxième participation pour l’ 4D de Frédéric Nicolas et première participation pour les bateaux « Amarys » d’Eric Vinay et « Genini » d’Emmanuel Pironneau (troisième participation pour son propriétaire). Les trois IMOCA avec Alexia Barrier, Clément Giraud et les frères Hugues et Jean-Guillem Destremau feront le même parcours.

Ce qu’ils en disent :
Georges KORHEL, Directeur de course
« En dix ans d’existence, cette épreuve a évolué suivant les attentes de concurrents. Tout d’abord destinée aux équipages, elle a évolué vers les doubles et les solos qui sont aujourd’hui la majorité des concurrents avec un parcours plus adapté. C’est une des plus grande course au large de notre « mare nostrum », à une période dans l’année pas toujours facile au point de vue météo. Avec plus de 30 concurrents, cette édition s’annonce mature et ouvre des perspectives de belles évolutions pour l’avenir »

Eric Merlier, vainqueur de la course en solo 2018 sur TELEMAQUE
« J’adore le compte à rebours sur le site qui nous met encore un peu plus la pression.
C’est génial de pouvoir partager des moments pareils dans cet environnement magnifique et de pouvoir échanger avec les pros (IMOCA). Avant de convoyer c’est toujours ce rituel particulier qui se divise en trois actes.
Il y a la sécurité. On passe tout en revue pour éviter le stress de dernière minute.
C’est l’occasion de contrôler les dates, de tester et de vérifier le matériel.
Viens ensuite le bateau c’est la grande visite on check les drisses, les poulies les manilles, le gréement le moteurs etc… On inspecte tout en détail.
Puis c’est le grand coup de nettoyage de la carène jusqu’aux recoins les plus difficiles d’accès pour être certain que tout est en ordre, que l’on a tout et que l’on sait ou c’est rangé.
Tout ça prend du temps mais c’est indispensable et c’est le début de l’aventure et du plaisir.
On sait qu’on va en baver, que l’on va cruellement manquer de sommeil, avoir froid, mal manger, être démoralisé et si c’est comme l’année dernière être bien mouillé.
Mais on sait aussi que l’on va retrouver les copains et les sympathiques moments de convivialité au yacht club avant le départ.
C’est mixte étrange entre l’envie et la crainte.
Ce qui est sûr c’est que l’on va vivre des moments forts et authentiques qui comptent dans une vie. Cette année le départ sera donné 2 semaines plus tard que l’année dernière c’est une bonne nouvelle on va naviguer un peu plus de jours et un peu moins de nuits c’est déjà ça!
Après c’est la météo qui dicte le tempo et qui influe sur le choix de Georges pour le parcours mais ça on n’y est pas encore.

Alexia Barrier sur 4MYPLANET :
Le projet 4myplanet – Vendée Globe 2020 est basé en Méditerranée, nous sommes ravis avec Alexia Sailing Team et nos partenaires de venir à St Tropez.
L’occasion d’inviter nos supporters dans cette jolie ville du bassin varois et surtout de participer à cette course unique, organisée par la Société Nautique de St Tropez.
Les 900 Nautiques c’est une des rares courses en Méditerranée ouverte aux navigateurs solitaires, elle nous amènera sur un parcours technique autour de la Corse.
Une belle manière pour moi d’entamer la saison 2019, et de valider les travaux effectués sur mon 60pieds IMOCA 4myplanet aka Le Pingouin, après un chantier de préparation effectué à Cannes – Port Canto. Hâte d’être là, aux côtés des deux autres IMOCA des frères Destremau et Clément Giraud! »