60è Sydney – Hobart : c´est parti !

Skandia
Skandia

Superbe départ en baie de Sydney… sous le regard avisé et impressionné d’une foule de spectateurs, qui n’aurait raté l’envol, à terre comme sur l’eau, de cette édition anniversaire pour rien au monde. Au coup de canon, à droite de la ligne, Skandia et Konica Minolta ont repris leurs bonnes veilles habitudes et laissent libre cours à leur rivalité légendaire. L’occasion rêvée pour le tout nouveau Nicorette, qui fait là son baptême du feu sur l’eau sur sa toute première course, d’en profiter pour prendre le meilleur départ. Well done !
Mais l’Australien Skandia, survolté et prêt ne cède rien. Non seulement, il s’offre le grand plaisir de prendre les devants à son éternel rival néo-zed, mais qui plus est prend les commandes de la flotte. “Beau temps, belle mer. Nous progressons dans 20 nœuds de nord-est. Si seulement, ça pouvait durer », confiait alors le navigateur du bateau leader, Will Oxley. A noter que l’un des favoris pour les honneurs de la ligne, Targé de Steven David, skippé pour l’occasion par Iain Murray, régatier affûté et spécialiste de la Coupe de l’America, a rebroussé chemin. Il a dû renoncer suite à des problèmes électroniques persistants, qui affectaient la bonne poursuite de la course à bord de ce plan Reichel/Pugh de 60 pieds. Un autre concurrent, un fidèle du « Fastnet des antipodes » connaissait les affres d’un départ manqué, alors que le moteur faisait des siennes. Retour à la case départ, le temps de réparer. Deux heures plus tard, Wild Oats pouvait repartir en chasse de la flotte de cette 60è Rolex Sydney-Hobart…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.