arrivées Solo Normandie CA 2018

Alexis Loison (Custo Pol) est le figariste en forme. Il vient de remporter la 9e édition de la Solo Normandie après 300 milles courus entre Deauville et Granville, via le cap de la Hague puis les Héaux de Bréhat. Le skipper de Custo Pol a, une nouvelle fois cette saison, fait forte impression, menant les débats de bout en bout et enfonçant le clou grâce à une audacieuse option dans la passe du port de Cherbourg.

« A ce moment, je n’ai pas compris pourquoi les autres ne suivaient pas et j’avoue que ça m’a bien aidé. C’est sûr que quand tout le monde joue une même option, c’est plus difficile de faire la différence. Là, j’ai pu creuser l’écart car mon coup s’est révélé payant mais ensuite, j’ai passé toute ma course à me demander quand ça allait s’arrêter. Quand on a quitté Deauville, on nous avait prédit qu’au niveau des îles anglo-normandes, le vent s’écroulerait. J’ai alors passé mon temps à naviguer un peu en aveugle en attendant le moment où j’allais tomber dans un piège et que les autres allaient en profiter pour revenir. Au final, on a eu plus de vent que prévu, mais il y a, malgré tout, eu un bon retournement de situation à une heure de l’arrivée. A cet instant, j’ai vraiment eu peur mais heureusement, le vent est revenu du côté où j’étais ».
Après  trois podiums (dont une autre première place) sur les quatre premières épreuves comptant pour le Championnat de France Elite de Course au Large 2018, Eric Loison apparaît favoris sur la Solitaire.. « Forcément ça donne de la confiance mais je n’oublie pas que la Solitaire Urgo – Le Figaro est encore un exercice différent. Il ne suffit pas d’être bon sur une étape mais sur quatre d’affilée. Je n’oublie pas non plus que sur cette Solo Normandie, il manquait quelques favoris. Je préfère rester humble et surtout éviter de me reposer sur mes lauriers car je sais que sur le Figaro, ce sera compliqué ».

Retour sur la fin d’étape
Des Îles anglo-normandes à la Jument des Héaux au largue sous spi, est une course de vitesse, de conduite du bateau ; un moment où la gestion du sommeil et l’alimentation depuis le départ se font ressentir… Les leaders de la flotte, expérimentés du circuit Figaro Bénéteau 2 et de la course en solitaire, ont su gérer la fatigue encaissée lors du coup de vent de la veille. Ils maîtrisent l’allure, ont la lucidité et les clefs pour faire avancer leur voilier. Un bord qui sera surtout marqué par l’abandon d’Anthony Marchand qui est passé tout près du démâtage après la rupture d’une pièce au niveau du 2ème étage de ses barres de flèches.

Fin d’après-midi, des Héaux de Bréhat à Granville :
La renverse des courants a déjà eu lieu. La flotte s’est resserrée, et tire des bords à la côte bretonne, au près. Puis le vent adonne et les skippers peuvent renvoyer leur spi, grand ou petit selon la casse de la nuit dernière…
Vient un long bord de largue serré jusqu’à l’entrée en baie de Granville.
Une petite dizaine de nœuds de vent de secteur Nord, comme prévu par les fichiers météo., propulse la flotte vers l’arrivée.
Objectif : couper la ligne d‘arrivée avant la renverse des courants du milieu de nuit !
Ces dernières heures de la Solo Normandie – Crédit Agricole sont marquées par une masse orageuse à la côte qui occasionne de drôles d’effets sur la zone d’arrivée : une impression de « pétole » qui s’installe au vu de la mer d’huile ou presque. Pourtant 4 à 6 nœuds de vent accompagneront l’ensemble des skippers jusqu’à la ligne !
Grosse bagarre pour le leadership en tête de course :
Xavier Macaire et Pierre Quiroga attaquent mais au final, c’est toujours Alexis Loison qui l’emporte ! Ils auront tenté toute la journée de déborder le Cherbourgeois, sans succès… comme on a pu le constaté sur la cartographie.
Puis, grosse frayeur pour les premiers à 6 milles nautiques de la ligne !
Alors que CUSTO POL, SNEF et ESPOIR CEM-CS sont en approche de l’archipel de Chausey, le vent tourne un peu à droite en mollissant, les skippers voient les poursuivants fondre sur eux, angoisse du coup de Trafalgar de fin de course lorsqu’on a mené la danse depuis près de 24 heures.
Affalage des spis, les derniers milles se feront au près dans une brise légère. Un premier groupe de onze coureurs franchit la ligne d’arrivée en trois quart d’heure avant une courte période de calme.

A 22h27’42 » CUSTO POL franchit la ligne relativement détaché des poursuivants
Alexis Loison est le grand vainqueur de la Solo Normandie – Crédit Agricole 2018, après avoir mené la course depuis les premières heures. En grande forme cette saison, le second du Championnat de France Élite Course au Large avant l’épreuve, s’est imposé sans contestation sur son terrain de jeu. Franc dans ses options y compris lorsqu’il est leader, le skipper cherbourgeois dispose d’une grande confiance en son bateau et sa vitesse, et dans ses choix. Alexis Loison remporte la Solo Normandie pour la troisième fois (après 2016 et 2012) !
SNEF se présente à 22h35’06 » ; Xavier Macaire se classe 2ème heureux de sa course, et sans regret, magnanime le Sablais commente : « Alexis était intouchable, on a tout essayé avec Pierre [Quiroga] pour le doubler »
Puis à quelques longueurs, après un virement de recalage, ESPOIR CEM-CS coupe la ligne à 22h38’30 » ; Pierre Quiroga tout sourire termine 3ème !

Une compétition acharnée :
De belles remontées, Gildas Mahé par exemple BREIZH COLA 4ème à l’arrivée, et des places gagnées-perdues au sein de la flotte jusqu’à l’arrivée, comme on peut le voir dans les temps de passage de la ligne : peu d’écart, il n’est pas rare d’avoir deux, voire trois, concurrents dans la même minute comme Alan Robert SEACAT Services et Martin Le Pape MACIF Skipper 2017, 9ème et 10ème. Ou encore pour les 6,7, et 8ème places : Charlie Dalin MACIF Skipper 2015, Sébastien Simon Bretagne-CMB-Performance et Ronan Treussart LES PERLES DE ST BARTH se tiennent en 55 secondes.
De même, dans le deuxième groupe de Figaro Bénéteau 2 (du 12ème au 17ème ), les skippers arrivés peu après minuit à la faveur d’un retour de brise de secteur Sud ont régaté jusqu’au bout. A l’instar de Pierre Leboucher GUYOT Environnement et Pierre Rhimbault Bretagne-CMB-Espoir séparés de 29 secondes…

Ordre et temps des arrivées – CLASSEMENT PROVISOIRE AVANT JURY
1er Alexis Loison Skipper CUSTO POL 22h27’42 »
2ème Xavier Macaire SNEF 22h35’06 »
3ème Pierre Quiroga ESPOIR CEM-CS 22h38’30 »
4ème Gildas Mahe BREIZH COLA 22h42’38 »
5ème Tanguy Le Turquais EVERIAL 22h45’15 »
6ème Charlie Dalin MACIF Skipper 2015 2015 22h47’20 »
7ème Sébastien Simon BRETAGNE CMB Performance 22h48’02 »
8ème Ronan Treussart – LES PERLES DE ST BARTH 22h48’15
9ème Alan Roberts Racing SEACATS Services 22h52’13 »
10ème Martin Le Pape MACIF Skipper 2017 22h53’07 »
11ème Eric Delamare REGION NORMANDIE 23h14’32 »
12ème Pierre Leboucher GUYOT Environnement 00h04’12 »
13ème Pierre Rhimbault BRETAGNE CMB Espoir 00h04’41 »
14ème Justine Mettraux TEAMWORK.NET Voile et Montagne 00h26’12 »
15ème / 1er Bizuth Tom Dolan – Skipper SMURFIT KAPPA 00h29’11 »
16ème Sophie Faguet – Skipper PORSCHE by Normandy Elite Team 00h32’01
17ème Loïs Berrehar – Navigateur CONCARNEAU Entreprendre 00h52’20 »
18ème Sébastien Petithuguenin PAPREC Academy 01h48’13 »
19ème Cecile Laguette ECLISSE 3h14’42 »
20ème Pierre-Louis Attwell LABORATOIRES MAYOLY SPINDLER – MSD FRANCE 3h32’08
Abandon : Calliste Antoine SPONSORS WANTED et Anthony Marchand Groupe ROYER