La 40e édition du Tour de France à la voile s’est achevé ce week-end à Nice. Il aura été épuisant pour les 29 équipes engagées mais de toute beauté sportivement avec un niveau très relevé cette année. Le suspens aura duré jusqu’au bout pour savoir qui l’emporterait.
Grand favoris au départ, le Team SFS avait montré de grosses ambitions dans l’avant-saison tandis que le Team Lorina – Golfe du Morbihan espérait réaliser à nouveau l’exploit.
C’est finalement Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains qui s’impose à Nice après un très beau tour avec l’expérience de ses 2 skippers Damien Séguin et Damien Iehl. Trèsors de Tahiti termine 2e devant Beijaflore Sailing 3e. Au classement jeunes, c’est le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan qui l’emportent largement, son équipage parvenant même à se qualifier dans la Super Finale. Ils réalisent un Tour exceptionnel. Au classement Amateur, Homkia – Les Sables d’Olonne Agglomération s’impose devant le Team Installux Aluminium.
Cette édition aura été un très bon cru.

Retour en chiffres sur une 40ème édition d’exception.

1
équipage est resté sur le podium du classement Général du premier au dernier jour du Tour, Trésors de Tahiti.

2
Le nombre de victoires de Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (Raid Côtier du Grau du Roi – Port Camargue et Super Finale de Nice). A titre de comparaison, les tenants du titre de Lorina Limonade avaient gagné 10 courses l’an dernier ! L’équipage mené par Damien Seguin et Damien Iehl n’est pas celui qui a remporté le plus d’épreuves (Team SFS et Lorina Limonade – Golfe du Morbihan ont fait mieux, et Beijaflore a fait aussi bien). Mais Fondation FDJ a pourtant bien gagné le Tour au Général. La régularité a été récompensée pour le seul team à avoir accédé aux neuf Finales des Stades Nautiques, et dont la pire performance dans ce Tour a été une 11e place, quand ses principaux concurrents ont déploré de gros ratés.

2
En remportant le Tour avec Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains, après ses trois victoires en monocoque (en 2003, 2004, 2011), Damien Iehl devient le deuxième marin à avoir remporté l’épreuve en monocoque puis en multicoque, après Thierry Douillard.

3
Le nombre de « Black Flag » (départs volés sous la règle éliminatoire du pavillon) noir infligés au Team SFS en Finales de Stades Nautiques, dont un en Super Finale à Nice. Ces points perdus en route ont coûté très cher au moment de faire les comptes. Le démâtage de Roses a également fait mal. Grand animateur du Tour, mais trop irrégulier, SFS a vu ses légitimes ambitions de victoire réduites à néant, et a même manqué le podium d’un point…

3
équipages ont subi des démâtages : Team Maverick SSR aux Sables d’Olonne, Team SFS à Roses et Dunkerque Voile à Nice.

6
Le nombre de victoires de Team SFS. C’est l’équipage qui a gagné le plus de* courses cette année.
7
teams différents ont au moins gagné une épreuve : Team SFS (6 victoires), Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan (3 victoires), Trésors de Tahiti (2 victoires), Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (2 victoires), Beijaflore (2 victoires), Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan (1 victoire) et Vivacar.fr CEFIM (1 victoire).

8
points séparent les teams classés entre la 2e et la 5e place au classement Général final. Si Trésors de Tahiti et Beijaflore sont montés sur le podium, Team SFS et Team Oman Sail sont passés tout près des trois premières places. Tout s’est joué lors de l’incroyable Super Finale de Nice.

9
villes ont accueilli la 40ème édition du Tour de France à la Voile : Dunkerque, Fécamp, Jullouville, Arzon – Port du Crouesty, Les Sables d’Olonne, Roses (Espagne), Le Grau du Roi Port Camargue, Marseille et Nice.

12
points d’écart entre les deux premiers Amateurs : Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération et Team Installux Aluminium. La dernière journée en Stade Nautique a été décisive pour les départager.

13
équipages ont décroché au moins un podium. Les 11 premiers au classement Général mais aussi deux belles surprises : Pays de l’Or Pink Lady Hérault (3e du Raid Côtier du Grau du Roi Port Camargue) et Batistyl IBA (3e du Raid de Roses).

17
Le nombre de courses disputées (8 Raids Côtiers et 9 Stades Nautiques). Seul le Raid Côtier de Marseille a été annulé en raison d’un Mistral déchaîné. Pour le reste, les conditions météo ont été très favorables et contrastées avec du petit temps, du vent médium et de la bonne brise. Il fallait être complet et performer dans tous les types de temps pour briller dans cette 40ème édition.

29
points d’écart entre le vainqueur Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains et son dauphin Trésors de Tahiti. L’an dernier, l’ultra dominateur Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan l’avait emporté avec un matelas beaucoup plus confortable : 64 points. Cette fois, ce n’est qu’en Méditerranée que la situation s’est vraiment décantée tout en haut du classement.

29
Diam 24 étaient en lice dans le Tour de France à la Voile (dont 8 équipages « Amateurs » et 6 teams « Jeunes »). Du premier au dernier, chacun a pu trouver de la confrontation et ressort de cette compétition en ayant la sensation d’avoir vécu une expérience très enrichissante.

48
départs de courses en Stades Nautiques ont été donnés (39 courses qualificatives, 8 Finales, 1 Super Finale).

165
Le nombre (énorme !) de points d’avance du Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan sur son premier poursuivant dans le classement Jeunes, Ville de Genève – CER 2. Avec une victoire dans le Raid Côtier de Fécamp, puis trois 2e places, cet équipage de 20 ans de moyenne d’âge a joué dans la cour des grands. Le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan a même décroché sur le fil son ticket pour la Super Finale de Nice, et terminé 8e du classement Général. C’est LA bonne surprise de ce Tour.