8 équipes en Extreme Sailing Series

© Tristan Stedman-SAP Extreme Sailing Team

Le compte à rebours est lancé pour le premier Acte de la saison 2016 des Extreme Sailing Series™ à Mascate. Pour la première fois en 10 ans, alors que la saison 2016 débutera à Mascate dans une semaine, les Extreme Sailing Series™ passent aux foils.

Huit équipes, 40 des meilleurs marins du monde, issus de 14 pays différents, retournent sur le splendide parcours de golf d’Almouj sous le soleil d’Oman pour quatre jours d’une bataille intense les 16, 17, 18 et 19 mars.

La nouvelle saison marque non seulement l’arrivée des foils ultra-rapides à bord des catamarans GC32, mais aussi des innovations dans le format des régates, y compris une nouvelle course côtière et du match-race, qui s’ajoutent à la formule originale de la série et à son format unique en stade nautique.

Le 16 mars, les bateaux concourront avec pour décor historique, la superbe vieille ville de Mascate avant de revenir à Almouj lors d’une course côtière de 20 km soit la course la plus longue de l’histoire des Extreme Sailing Series.

« 2016 est une année pivot pour nous, et Muscat marque le moment lors duquel la transition s’effectue,» a déclaré le directeur de l’épreuve Andy Tourell. « Nous avons des bateaux neufs, quelques nouveaux parcours et des lieux d’accueil fabuleux, à commencer par Oman. Il est maintenant temps pour les équipages de nous montrer ce dont ils sont capables. »

Avec des équipages composés de marins de haut niveau, avec à leurs compteurs 20 projets olympiques, 31 America’s Cup et 45 titres dans des championnats du monde, la compétition s’annonce féroce.

Parmi les prétendants, on retrouvera les champions d’Alinghi skippé par Ernesto Bertarelli, qui viendront là chercher leur troisième titre sur ce circuit. SAP Extreme Sailing Team, finaliste en 2015, aura pour objectif un premier titre au classement général, tandis que la toujours très compétitive équipe de Red Bull Sailing Team sera de retour avec l’un des barreurs les plus expérimentés, Roman Hagara.

Après son succès en 2015, Leigh McMillan, ancien skipper de The Wave, Muscat, sera de retour sur l’eau à Oman. Cette fois à bord du bateau Land Rover BAR Academy, il aidera les jeunes talents de son équipage à apprendre les ficelles du métier, y compris au skipper Bleddyn Môn.

Débutant la saison à domicile, Nasser Al Mashari, ancien coéquipier de McMillan, portera cette année les couleurs d’Oman Air. Il espère donc voir son bateau exceller devant son public. «Naviguer sur mon plan d’eau devant la foule de Mascate où se trouveront de nombreux amis et la famille sera une belle expérience et avec un peu de brise, le spectacle sera garanti pour le public, » a déclaré Mashari. « L’entraînement à Dubaï le mois dernier a été une belle opportunité pour le nouvel équipage d’Oman Air dirigé par le skipper Morgan Larson, d’apprendre à mieux se connaître. Nous sommes une nouvelle équipe mais nous sommes une équipe forte avec une grosse envie de se battre. »

Pour la première fois dans l’histoire du circuit, une équipe portugaise, Sail Portugal, sera sur la ligne de départ, avec à la barre Diogo Cayolla. L’équipe comprend le néo-zélandais Winston Macfarlane, qui a participé trois fois à l’America’s Cup et équipier actuel de SoftBank Team Japan. Il apporte son immense savoir et sa grande expérience de la voile.

De retour pour sa deuxième saison, Team Turx sera menée par Edhem Dirvana, co-skipper et par le marin olympique Britannique Stevie Morrison. Stevie Morrison, qui a rejoint Team Turx comme co-skipper et barreur, après avoir navigué avec Oman Air l’an dernier, explique les bénéfices d’un changement de bateau : « Avec les Extreme 40, le circuit était bien installé avec des équipes qui s’étaient construites en quatre, cinq ou six ans. Aujourd’hui, on court plus sur un pied d’égalité avec seulement un ou deux équipages qui ont davantage d’expérience. Nous sommes prêts à arriver à Oman avec une page blanche et à tout apprendre. C’est une chance incroyable car la courbe d’apprentissage sera presque verticale. »

En tant qu’ancien vainqueur des Extreme Sailing Series et participant de l’America’s Cup, Alister Richardson vient renforcer l’équipage de Team Turx.

Neil Graham, directeur technique chez OC Sport, pense que les nouveaux bateaux représentent un réel challenge même pour les équipages du circuit les plus expérimentés. « Les bateaux se distinguent par leur maniabilité et les caractéristiques de leurs performances par rapport aux Extreme 40 auxquels les équipages sont habitués. Les GC32s sont plus petits et plus légers, ils vont accélérer et changer de direction plus rapidement sur les foils. »

Bien que certaines équipes, comme Alinghi, aient déjà l’avantage d’avoir fait une saison complète en GC32, Neil Graham reste convaincu que le format des régates en stade nautique réservera des surprises. « L’expérience peut être un avantage au départ mais personne ne peut savoir comment les bateaux vont se comporter dans le cadre unique du stade vélique des Extreme Sailing Series. Les manches courtes rendent la tactique sur un bateau à foils très différente par rapport aux autres formats de course. Le stade vélique est presque une autre discipline à part entière », conclut-il.

Tout débutera le mercredi 16 mars avec une course côtière face à la vieille ville de Mascate avant que les équipages ne commencent les régates en stade nautique à partir du jeudi 17 mars.

Un huitième et dernier équipage sera annoncé la semaine prochaine pour finaliser la grille de départ. Les fans du monde entier peuvent suivre les régates en direct sur internet, sur le site officiel de l’événement aux heures suivantes :
Vendredi 18 mars : 16h00-17h30 GMT + 4
Samedi 19 mars : 15h30-17h00 GMT + 4

Le plateau – Extreme Sailing Series™ Act 1, Muscat
Alinghi (SUI)
Co-skipper/barreur : Ernesto Bertarelli (SUI)
Co-skipper/Régleur Grand-Voile : Arnaud Psarofaghis (SUI)
Tacticien : Nicolas Charbonnier (FRA)
Régleur Voiles d’Avant : Nils Frei (SUI)
Numéro 1 : Yves Detrey (SUI)

Land Rover BAR Academy (GBR)
Skipper : Bleddyn Môn (GBR)
Barreur : Leigh McMillan (GBR)
Equipier : Ed Powys (GBR)
Candidats à la Land Rover BAR Academy: Adam Kay (GBR)/Oli Greber (GBR)/James Peters (GBR)/Neil Hunter (GBR)
* L’équipage final sera confirmé peu avant l’événement

Oman Air (OMA)
Skipper/barreur : Morgan Larson (USA)
Régleur Grand-Voile : Pete Greenhalgh (GBR)
Régleur Voiles d’Avant : Ed Smyth (NZL/AUS)
Numéro 1 : Nasser Al Mashari (OMA)
Numéro 1 : James Wierzbowski (AUS)

Red Bull Sailing Team (AUT)
Skipper/barreur : Roman Hagara (AUT)
Tacticien : Hans Peter Steinacher (AUT)
Régleur Grand-Voile : Stewart Dodson (NZL)
Régleur Voiles d’Avant : Adam Piggott (GBR)
Numéro 1 : Brad Farrand (NZL)

Sail Portugal (POR)
Skipper/barreur : Diogo Cayolla (POR)
Tacticien : Bernardo Freitas (POR)
Régleur Grand-Voile : Javier de la Plaza (ESP)
Régleur Voiles d’Avant : Luís Brito (POR)
Numéro 1 : Winston Macfarlane (NZL)

SAP Extreme Sailing Team (DEN)
Co-skipper/barreur : Jes Gram-Hansen (DEN)
Co-skipper/Tacticien : Rasmus Køstner (DEN)
Régleur Grand-Voile : Mads Emil Stephensen (DEN)
Régleur Voiles d’Avant : Pierluigi De Felice (ITA)
Numéro 1 : Renato Conde (POR)

Team Turx (TUR)
Co-Skipper: Edhem Dirvana (TUR)
Co-skipper/barreur : Stevie Morrison (GBR)
Régleur Grand-Voile : Cem Gözen (TUR)
Régleur Voiles d’Avant : Alister Richardson (GBR)
Numéro 1 : Anil Berk Baki (TUR)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.