4è place pour Bastide Otio sur la Giraglia

@ Made in Midi

Le soleil et une légère brise de 9 nœuds de sud-est ont rythmé le premier jour de courses côtières de la Giraglia Rolex Cup. Bastide Otio et son équipage ont signé une belle 4e place en temps réel*. Le temps estival est à nouveau au rendez-vous ce lundi matin et le vent devrait souffler plus fort. Des conditions parfaites pour le défilé de bateaux de toutes tailles qui anime le golfe de Saint-Tropez depuis hier, et jusqu’à mercredi où sera donné le coup d’envoi de la grande course en direction de Gênes, via le rocher de la Giraglia en Corse.

Kito de Pavant, skipper du monocoque 60′ Bastide Otio :
« Ça fait plaisir d’être sur l’eau. C’est toujours impressionnant le nombre de bateaux qu’il y a à Saint-Tropez pour la Giraglia. C’est sympa. Dans notre catégorie il y a pas mal de jolis bateaux. Tout ce qui se fait de mieux en matière de très beaux bateaux est présent à Saint-Tropez. C’est plutôt plaisant de se bagarrer avec eux sur Bastide Otio. On est un peu le petit poucet dans notre classe. Il y a un Swan de 115 pieds qui court, Solleone. Et des bateaux qui sont nettement plus rapides que nous, notamment au près.
Hier on a eu une régate assez longue, dans peu de vent, donc pas des conditions qui nous avantagent. Nous avons fait quelques jolis coups tactiques qui nous ont permis de finir 4e en temps réel. On était vraiment content parce qu’on était mal parti au départ et on a remonté les places au fur et à mesure. On finit avec un super petit coup qui nous permet de passer la ligne juste derrière SFS, ce qui est une très bonne performance.
L’équipage a bien dormi la nuit dernière parce qu’il y a eu beaucoup de manœuvres, beaucoup de changements de voiles. On a un bateau qui n’est pas adapté à des changements de voilure rapides. On navigue à 6, ce qui est très peu sur ce genre de parcours. Sur n’importe quel autre bateau, même de 30 pieds, ils sont au moins 7 ou 8 à bord. Et nos concurrents naviguent à vingt. Ça fait des journées intenses pour l’équipage de Bastide Otio !
On a eu de bonnes conditions, pas beaucoup de vent mais suffisamment pour faire le parcours. L’arrivée avec 300 bateaux sur le même axe était assez magique. Le départ est fractionné, les gros bateaux comme nous partent avant et font un parcours plus long que les petits bateaux. Mais on arrive tous en même temps, c’est super. »

EQUIPAGE DE BASTIDE OTIO
Kito de Pavant
Yannick Bestaven
Emmanuel Nebout / Robin Christol
Brice de Crisenoy
Herve Giorsetti
Olivier de Roffignac
PROGRAMME DE LA GIRAGLIA ROLEX CUP
Régates côtières : Du dimanche 11 au mardi 13 juin / Baie de Saint-Tropez
Course au large : Mercredi 14 juin / Saint-Tropez > Rocher de la Giraglia > Gênes
Remise des prix : Samedi 17 juin / Yacht Club Italiano à Gênes

*Temps réel : ordre réel d’arrivée, classement en vitesse pure, par opposition au temps compensé qui est le temps réel auquel on ajoute un handicap de manière à avoir un classement qui tient compte de la taille et autres caractéristiques des bateaux. Le rating est désavantageux pour Bastide Otio.