44Cup. A bord d’Artémis Racing

La 44Cup a connu son épilogue ce samedi. 9 courses auront finalement pu été courues sur ce nouveau plan d’eau pour le circuit, à Tivat dans la récente marina de Porto Montenegro dans la baie magnifique de Kotor au Montenegro. La dernière course aura été française et remportée par Aleph, barré par Hugues Lepic.

9 équipes étaient présentes. Chacune a eu son heure de gloire sur ces bateaux monotypes barrés par les propriétaires et où l’on retrouvait Ian Percy, Tom Slingsby, Ed Baird dans les rôles affûtés de tacticiens.
Si les deux premiers jours sans vent et sous la pluie n’ont pas permis d’apprécier pleinement le plan d’eau, les 3 dernières journées ont été à la hauteur du cadre magnifique constituées par la marina de Porto-Montenegro qui accueille à l’année les superyachts et qui a bien compris l’intérêt de faire venir avec son superbe yacht club et son pool house, des circuits comme les RC44. Ce dernier, pour dynamiser la classe et attirer de nouveaux propriétaires, a été rebaptisé 44Cup en lieu et place de RC44, RC comme Russell Coutts à l’origine du circuit et qui s’est retiré depuis l’année dernière.
A bord d’Artémis barré par Torbjörn Törnqvist
Nous avons eu la chance d’embarquer sur une course à bord d’Artémis Racing avec Torbjörn Törnqvist à la barre, Ian Percy comme régleur et Andy Horton comme tacticien. L’expérience comme guest est vraiment superbe. Le RC44 ressemble au Class America, en plus petit, et plus véloce. Assis à l’arrière, à 50 cm du barreur et du tacticien, on se retrouve au cœur de l’action sur ces courses qui durent en moyenne moins de 40 minutes avec 2 bords de près et 2 de portant. Le bateau est capable de remonter au près à 7-8 nds et de filer au portant à 23 nds. Avec ses deux barres à roues, 7 équipiers et 1 barreur, il y a comme un petit goût d’America’s Cup avant que celle-ci ne bascule en multicoque en 2007, surtout quand on retrouve Ed Baird, l’ex tacticien d’Alinghi à Valence en 2004, à bord de Team Nika. A l’issue des 9 courses, c’est l’équipage slovène Team Cereef qui s’est imposé devant les russes de Team Nikka et les anglais Team Aqua. Aleph termine 7e, Artémsi Racing 8e.

A lire dans le prochain Course au Large.