43 courses courues

En Open 5.70, l’équipage de NEF1 CDV 29 remporte le titre de Champion de France - © CONTIN Pierrick

43 courses de courues. Le Grand Prix de l’Ecole Navale est un marathon et nécessite une organisation militaire ! Comme chaque année quand les conditions météorologiques le permettent, les comités de course du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France des Monotypes Habitables font preuve d’excellence. Avec un vent d’une dizaine de nœuds sur les trois plans d’eau, ce sont au total 43 courses qui ont été courues aujourd’hui. Pour toutes les flottes, la compétition s’est jouée ce jour.

A Camaret, pas de doute, puisque qu’aucune course n’avait été encore disputée. Avec 4 courses validées aujourd’hui, les compétiteurs ont enfin pu en découdre autour des bouées. Dans la catégorie VX One, nouveau monotype sur le Grand Prix, ce sont les étrangers qui ont été les plus perspicaces avec la victoire de Nathan BATCHELOR (1 : GBR 179, 2 USA 208, 3 FRA 191). En Mach 6.50, Mathieu JONES, vainqueur l’année dernière, remporte à nouveau la compétition. En Longtze, l’équipage Génération Ecole Navale gagne son duel. En Open 7.50, Open Game, est parti un peu vite ce matin, mais s’est bien rattrapé ensuite et l’équipage skippé par Morgane GAUTIER s’impose au classement général. En Gibseaplus, nouvelle série sur le Grand Prix, c’est Bertrand COUTURE (FRA 1376) du CN Valeriquais qui remporte cette première édition, en espérant les retrouver plus nombreux l’année prochaine.

Toujours à Camaret, dans le cadre du Championnat d’Europe des J22, le duel entre les meilleurs bateaux Français et Hollandais a été arbitré par un équipage Allemand. Au final, c’est PAPY J (FRA 1248) qui remporte ce Championnat d’Europe. C’était la seconde fois que cette épreuve européenne était organisée dans le cadre du Grand Prix et à chaque fois, les Français ont remporté la victoire à domicile.

A Morgat, le Comité a également validé 4 courses dans la journée pour un total de 6 sur l’ensemble du Grand Prix. Les conditions ont été plus compliquées sur place avec un vent moins stable. En Open 5.70, c’est l’équipage de NEF1 CDV 29 qui remporte le titre de Champion de France, tout comme Joel LORENZINI en Seascape 18 et Michel MIRABEL en Corsaire. Ce dernier remporte le titre pour la troisième année consécutive. Une nouvelle ligne à son palmarès de régatier amateur très inspiré. Enfin Gilles BRETECHE remporte le Grand Prix en monotype 7.5.

A l’Ecole Navale sur le plan d’eau de Lanvéoc, Simon MORICEAU (FRA 29) fait la bonne opération du jour en J80 en remportant 3 courses sur 4. Une belle performance qui lui permet de remporter la victoire à égalité de points avec le second du Classement Eric BREZELLEC. En Diam 24, à quelques semaines du départ du Tour de France à la Voile, les membres du Dispositif France Jeunes Inshore et Course au Large marquent les esprits. En effet, les trois équipages (Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, Lorina Mojito – Golfe du Morbihan, Team France Jeunes) qui étaient présents ici avec un entraineur de la FFVoile s’imposent et montent sur les trois marches du podium. Une belle satisfaction pour Henri BACCHINI Vice-Président de la FFVoile. (cf interview ci-dessous). Sans surprise, c’est Lorina Limonade – Golfe du Morbihan qui remporte l’épreuve. Ils sont suivis par Team France Jeunes et Lorina Mojito – Golfe du Morbihan.

Simon MORICEAU, J80, Sailing 29
« Entre la dernière course hier soir et les trois premières aujourd’hui, nous enchaînons 4 victoires. C’est ce qui nous a permis de remporter le classement général. Globalement, je pense que c’est notre connaissance du plan d’eau et la bonne analyse des conditions météo qui nous a permis de faire la différence. Le facteur courant était aussi très important. C’est une bonne étape pour notre projet puisque nous partons bientôt à Barcelone pour une dernière régate de préparation avant le Championnat du Monde fin juin. »

Jean COADOU, Président du Comité de Course Diam 24
« Ce matin, nous avons commencé par un Raid en direction de Brest. Nous avions 9 à 10 nœuds de sud. Dans le Port de Commerce, le vent est complétement tombé ce qui a permis à l’équipage de Lorina Limonade de revenir et de finalement remporter cette course. Ensuite, nous avons fait 5 courses pour chacun des groupes (Or et Argent). Il y avait beaucoup de courant ce qui fait que certains départs ont été un peu chauds.»

Henri BACCHINI, Vice-Président de la FFVoile
« Je suis très fier des jeunes de notre dispositif. Ils prouvent ici que notre mode de sélection et d’entrainement que nous avons mis en place et que nous partageons avec Team France est une bonne base pour former des jeunes coureurs à potentiel. »

Matthieu Salomon – Co-skipper du Diam24 – Lorina Limonade – Golfe du Morbihan
« Nous signons une deuxième victoire sur ce Grand Prix de l’Ecole Navale après celle de Douarnenez, nous sommes très satisfaits car nous avions rencontré quelques difficultés en début de saison notamment en vitesse. Nous sommes ravis d’avoir retrouvé nos sensations. Nous avons réussi à faire tourner les équipes, à avoir plusieurs configurations, toujours dans cette optique de performance pour le Tour de France à la Voile 2016. Nous avons pris beaucoup de plaisir à naviguer sur ce plan d’eau, c’était vraiment sympa. Les conditions n’étaient pas faciles au début, notamment vendredi, avec des vents très légers ; heureusement, le comité de course a été très bon pendant les 3 jours. »

Bruno LE BRETON, Président du Comité de Course à Camaret
« Nous sommes très satisfaits d’avoir réussi une belle journée. Hier soir, nous commencions à nous interroger. Pourtant nous avions beaucoup travaillé pendant deux jours pour essayer de lancer des courses. Du coup, ce matin, nous sommes partis plus tôt. Nous avons finalisé quatre courses pour chacune des flottes. 3 courses en deux tours avec une arrivée sous le vent et une dernière en 3 tours que nous avons conclue dans l’entrée du port de Camaret. J’espère que toutes les classes reviendront l’année prochaine, en tout cas nous étions très contents d’accueillir deux nouvelles classes ici à Camaret. »

Contre-Amiral Benoit LUGAN, Commandant l’Ecole Navale
« Il s’agit de ma première édition du Grand Prix Ecole Navale – Championnat de France des Monotypes Habitables en tant que Commandant de l’Ecole Navale mais la 15ème édition de l’épreuve et en tant que spectateur privilégié et également acteur, j’ai trouvé cela formidable. Il y a eu beaucoup de suspense notamment à Camaret où nous avons dû attendre aujourd’hui pour lancer des courses. Les compétiteurs m’ont dit avoir pris beaucoup de plaisir à naviguer sur les 3 plans d’eau. Nous avons déjà quelques idées pour pimenter et renouveler l’épreuve l’an prochain : cette année, nous avons fait venir le Belem, nous aurons probablement l’an prochain nos deux goélettes, une nouvelle série… mais tout cela reste à mettre en place c’est le travail de toute une année. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.