Les 27 équipages sont partis avec un peu de retard ce samedi. Les concurrents sont ainsi parti sur les chapeaux de roues ou plutôt « aux taquets » vers la Corse pour les doubles et les solitaires et en route pour le sud de la Sardaigne pour les équipages. L’homogénéité des voiliers en lice met davantage en valeur la compétition entre les concurrents qui se livrent une belle bataille en mer pour prendre la tête de leur groupe.

La première nuit fut mouvementée et très peu reposante pour les concurrents qui devaient faire face à une houle importante et un vent trop affaibli. Malgré quelques « mal au cœur » qui ont gêné les manœuvres, « le moral à bord des voiliers demeurait au beau fixe » affirmait le directeur de course. Pour des raisons sans gravité, trois bateaux, Ar Wech All (en double), Boulinou et Expresso 2 (en solo) ont abandonné et sont rentrés à bon port. Les stratégies pour aller chercher le vent à l’ouest sur la route vers la Corse n’ont pas été payantes notamment pour le jeune figariste Pierre Quiroga sur JB, pour Daniel Dupont sur le JPK10.10 Art Immobilier construction 1 en solo, ou encore pour les équipes en double les voiliers Jubilations avec Arnaud Vuillemin, Give me five avec Adrien Follin qui ont perdu quelques places et qui desormais tentent tout pour regagner du terrain.

Pour la seconde journée, le 19 mars et la nuit qui a suivi, les concurrents ont enfin pu retrouver du vent et la course fut relancée de plus belle. Du côté des solitaires, l’A35 Coco de Frédéric Ponsenard et le JPK Télémaque avec Eric Merlier prennent la tête de leur groupe.
Du côté des équipes en doubles, Geroul avec Gérard Montagny et Georges Martinez devance ses adversaires suivi de près par les voiliers Ansha et Asta la Vista.
Dans le groupe des équipages, la lutte est acharnée pour la première place ! Après avoir mené la course depuis le départ, le voilier Peips, se retrouve au milieu de la flotte au matin du 20 mars. Au large d’Algero en Sardaigne, les deux X412 Patitifa et Xantus étaient au coude à coude pour la place de leader.
Mais pour l’heure, rien n’est encore joué pour toutes les catégories qui restent encore groupés et le suspens reste entier….
Grâce aux balises à bord des bateaux, la course est à suivre en direct sur internet dès le départ le 18 mars (http://yb.tl/aldst2017)

Du côté des solos, on retrouvera comme en 2016, les Figaristes, le jeune Pierre Quiroga (troisième solo de la course en 2016 en photo ci-joint lors du départ) sur JB et Michel Cohen sur Tintorel, les flottes de JPK avec Richard Delpeut sur Walili, un habitué de la course (3ème en 2013 et 2ème en 2014) qui la fera cette année en solitaire et Daniel Dupont sur Art Immobilier Construction 1 qui aura l’avantage de la seconde fois tout comme Eric Merlier sur Télémaque ! Du côté des Sunfast 3200, on retrouvera Olivier Romand sur Joope, Franck Paillet sur Hokua et Laurent Favreau sur Epsilon pour la seconde année comme Eric Bompard sur le Maxi 1050 Boulinou et Frédéric Ponsenard sur l’A35 Coco. Ce sera en revanche une première participation pour Guy Claeys qui a remporté d’autres courses en solo sur son Expresso et Olivier Leroux sur un RM 12.70 Art Immobilier Construction 2.

Nouveau parcours de 600 milles pour les duos ! On y retrouvera quelques équipiers des années précédentes en équipage comme Adrien Follin et Gilles Debard sur Give me five 40, Arnaud Vuillemin sera au côté de Grégoire Bezie sur Jubilations, Carli Roy et Joakim Larsson sur Ansha. Habitués de l’épreuve en équipage, Daniel Tinmazian sera cette fois en double avec Gérard Guilluy sur Asta la Vista. Seconde fois pour Gérard Montagny qui était en solo en 2016 et qui sera cette année avec un équipier Georges Martinez sur Geroul. L’équipage mixte avec Michel Pelegrin et Valérie Walter sur Ar Wech all fera également le parcours des 600 milles. Derniers venus dans l’épreuve, Jean-François Faou sera en lice avec Benoit David et courront sur Marcher sur l’eau pour l’association du même nom (cf ci-après) et l’équipe de Matthieu Foulquier et Frank Loubaresse sur Twinl banque d’affaires qui s’entrainent en vue de la Transquadra 2018.

Du côté des équipages, pour la course des 900 milles, nous retrouverons pour la seconde année les équipages de Feeling Good de Paul Camps, L’insolite de Manon Metin. Xantus de Bastien de Brouwer sera pour la troisième année en lice face à son bateau homologue, l’X412 Patitifa de Pierre Ortolan, vainqueur en 2014 et qui marquera sa 5ème édition. Sans oublier le plus fidèle des équipages sur Peips de Christian Deschepper qui n’a jamais manqué une édition depuis 2010 !
Programme prévisionnel :

JEUDI 16 Mars 2017
De 9h00 à 18h00 à la S.N.S.T.
Accueil des concurrents et confirmation des inscriptions,
Remise des dossiers, contrôle des bateaux.

VENDREDI 17 Mars 2017
De 9h00 à 19h00 à la S.N.S.T.
Accueil des concurrents et confirmation des inscriptions,
Remise des dossiers, contrôle des bateaux.
Briefing skipper obligatoire
Consignes de sécurité à la SNST
20h Soirée des équipages à la SNST

SAMEDI 18 Mars 2017
12h : DEPART devant le Port de Saint-Tropez (lieu-dit la Batterie)
Si météo

SAMEDI 18 Mars au DIMANCHE 26 Mars 2017
Suivi permanent (tracking) 24/24
sur le site de la SNST http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/
Lien direct : http://yb.tl/aldst2017

DIMANCHE 26 Mars 2016
12h fermeture de ligne
16h Remise des Prix à la SNST

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE