22 skippers au départ de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne

Omoca Charal Photo : ©GauthierLebec/Charal

Le départ de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne est confirmé. La course partira bien le samedi 4 juillet, à 15h30. 22 skippers de la Classe IMOCA sont inscrits à cette course dont le parcours est inédit : une boucle allant jusqu’aux abords du cercle arctique et au sud-ouest des Açores, avec un départ et une arrivée en Vendée, aux Sables d’Olonne.

Naviguer en configuration de course est une nécessité pour tous les skippers en lice ou en route pour le Vendée Globe. Grâce au soutien infaillible du Département de la Vendée et de la ville des Sables d’Olonne, avec l’indispensable soutien des autorités et de la FFVoile, porte-parole très engagé dans la défense de la course au large, la Classe IMOCA et la société Sea to See ont su concrétiser l’organisation de la course. Les 22 IMOCA convoieront depuis leur port d’attache le 3 juillet et resteront au large des Sables d’Olonne jusqu’au départ, le samedi 4 juillet. Il n’y aura donc pas de village départ.

La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne se courra sur 3600 milles nautiques (6 600 km environ) avec, et c’est une première, un point de passage à proximité du cercle polaire, soit au-delà du 60° Nord, quatre mois avant que le Vendée Globe laisse glisser ses concurrents sous le 55° Sud. Ce grand écart est déjà historique !

ILS ONT DIT

Yves Auvinet, Président du Conseil départemental de Vendée : « Soutenir la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne est dans la continuité des démarches que nous menons pour assurer le départ du Vendée Globe le 8 novembre prochain. Nous nous réjouissons d’accueillir aux Sables d’Olonne les skippers du Vendée Globe, au départ et à l’arrivée d’un tour de chauffe qui s’annonce palpitant. Je félicite tous les acteurs qui ont su s’adapter aux contraintes du moment et qui ont proposé ce programme qui séduira les marins, les Vendéens et tous les supporters connectés à distance durant cette nouvelle aventure. »

Ville des Sables d’Olonne : « La course au large Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne est le point de départ d’une année qui s’annonce riche et passionnante en événements nautiques pour notre belle cité maritime ».

Corinne Migraine, vice-Présidente de la FFVoile, département Compétition et Performance : « Toute la communauté de la voile n’a pas ménagé ses forces pour obtenir les autorisations requises pour l’organisation de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne. Nous avons su proposer un document de préconisations sanitaires de référence, qui a convaincu du sérieux de la course au large tous les acteurs institutionnels avec lesquels nous avons échangé : le Ministère des Sports, le Secrétariat d’État à la Mer et la Direction Interministérielle des Grands Événements Sportifs, qui a intégré le Vendée Globe dans son calendrier aux côtés du Tour de France cycliste et de Roland-Garros par exemple. Ce document va servir à toutes les classes de bateaux, dont les classes Figaro et Mini. Nous appuyer sur la course au large professionnelle pour défricher avait le sens de l’exemple, et le message qui a été entendu est celui de l’exemplarité. Ces démarches nous ont permis d’expliquer aux institutions comment fonctionne la course au large, ses réalités techniques, sportives et financières, et les enjeux, notamment ceux de l’automne avec le Vendée Globe. Mais la plus grande victoire que nous ayons vécue en partage, c’est l’union de la communauté de la mer et notre capacité à travailler comme une équipe, pour faire avancer un objectif qui sert à tout le monde ».

Antoine Mermod, Président de la Classe IMOCA : « Les équipes sportives de la Classe IMOCA ont réussi un tour de force en remportant une course contre-la-montre loin d’être gagnée, après deux mois de confinement. Je suis fier des capacités d’adaptation et de réaction des teams, de leurs partenaires et des équipes qui composent l’organisation de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne. Cette course n’aurait jamais pu voir le jour sans le soutien très actif et enthousiaste du Département et de la ville, ainsi que de la FFVoile et des autorités impliquées. La Classe IMOCA et l’ensemble des skippers leur adressent de vifs remerciements ! »

LES 22 SKIPPERS ENGAGÉS

Charlie DALIN APIVIA
Sébastien SIMON ARKEA PAPREC
Clarisse CREMER BANQUE POPULAIRE X
Miranda MERRON CAMPAGNE DE FRANCE
Jérémie BEYOU CHARAL
Kojiro SHIRAISHI DMG MORI GLOBAL ONE
Damien SEGUIN GROUPE APICIL
Manuel COUSIN GROUPE SETIN
Samantha DAVIES INITIATIVES-CŒUR
Armel TRIPON L’OCCITANE EN PROVENCE
Alan ROURA LA FABRIQUE
Arnaud BOISSIERES LA MIE CALINE – ARTISANS ARTIPÔLE
Thomas RUYANT LINKEDOUT
Isabelle JOSCHKE MACSF
Yannick BESTAVEN MAITRE COQ IV
Fabrice AMEDEO NEWREST – ART & FENÊTRES
Kévin ESCOFFIER PRB
Giancarlo PEDOTE PRYSMIAN GROUP
Boris HERRMANN SEAEXPLORER – YACHT CLUB DE MONACO
Maxime SOREL V AND B – MAYENNE
Clément GIRAUD VERS UN MONDE SANS SIDA
Benjamin DUTREUX WATER FAMILY