2005… tout est Mini dans notre vie !

Circuit Mini - Flotte au départ
Circuit Mini - Flotte au départ

Le circuit Mini, animé et orchestré par la classe riche de ses 440 adhérents représentant quinze nationalités, n´a plus ses preuves à faire. La saison 2005 sera bien remplie et les skippers des petites bombes à voiles – protos et séries réunis – ne vont certainement pas manquer d´occasions de défouler la quille de leur 6.50 sur tous les plan d´eau : des côtes de l´Atlantique aux rivages méditerranéens, de la Mini-Pavois au Mini Fastnet en passant par la Trimed… Dix courses, plus la Transat, sont en effet inscrites au programme et tiendront le haut de l´affiche toute l´année durant. Qu´on se le dise le circuit Mini surfe à plein sur la vague du succès !

La course aux insriptions
“Le nombre d´adhérents augmente progressivement au fil des années. C´est lié à l´apparition de nouvelles courses et au développement des bateaux de série. Mais le plus encourageant, c´est que désormais tous les coureurs ne s´inscrivent pas forcément avec l´objectif unique de disputer la Transat, Certains viennent pour participer au circuit en général et à à toutes les épreuves — petites ou grandes – qui l´animent””, précise Antoine Grau, le nouveau président de l´association qui vient de fêter ses dix années de bons et loyaux services auprès des skippers de 6.50.

Cette année, départ de Transat oblige, la course aux inscriptions a déjà bel et bien commencé. Les places sont en effet comptées (limitées à 72) et le temps presse pour les prétendants à la grande aventure à destination du Brésil. Après une semaine de salon nautique, les organisateurs comptabilisent ainsi une bonne cinquantaine d´inscriptions. Parmi les prétendants à cette nouvelle édition, 80% sont d´ores et déjà qualifiés. Pas de temps à perdre !

Parmi les nouveautés à retenir pour cette nouvelle édition – la 15ème de la Mini Transat devenue depuis Transat 6.50 – on retient que 2005 sera la toute première des mâts carbone. “”Mais au départ, on comptera sans doute sur les doigts d´une main les protos qui en seront équipés. Les architectes et les coureurs restent plutôt prudents. On ne constate pas d´inquitétante tendance de flambée des budgets. Je trouve qu´on assiste plutôt un phénomène d´auto-responsabilistation””, indique Antoine Grau. A noter aussi qu´en vue d´encourager le circuit et le développement de nouveaux protos et de nouvelles technologies, une règle récemment adoptée réserve d´emblée trois places à des protos jaugés dans l´année. “”Cela va dans le sens des architectes qui devaient attendre quatre ans avant de voir un nouveau plan prendre le départ de la Transat… et des coureurs qui avaient du mal à fidéliser des partenaires sur une période aussi longue””, argumente le nouveau président. Enfin, il a été également décidé que sur les course de plus de 500 milles, les bateaux seront à présent équipés d´une balise de positionnement. Pour plus de sécurité bien sûr, mais aussi pour répondre aux besoins médiatiques des organisateurs et des skippers…
On l´a dit en 2005, la vie sera effectivement… très Mini !

LF”