17/06/2017 - Bermuda (BDA) - 35th America's Cup 2017 - 35th America's Cup Match Presented by Louis Vuitton - © ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

Dans un vent de 7-11 nds, entourés par un nombre record de bateaux spectateurs et un village plein, les deux premières courses de cette 35e America’s Cup ont été remportée par les Kiwis qui ont été parfait dans leur manœuvre et leur choix tactiques tout du long de la course.
Dans la première course ils ont été aidés par Jimmy Spithill qui a manqué son départ. Les Américains sont arrivés trop tôt sur la ligne écopant d’une pénalité. Les kiwis ont passé la mark1 en tête avec 13s d’avance. L’écart ne cessera d’augmenter à chaque bouée jusqu’à plus d’une minute avec un bon contrôle et un bon placement des kiwis.
Oracle aura foilé 91% contre 95% pour les kiwis. Avec cette victoire, le score est de 0-0, les kiwis commençant à -1. Difficile de tirer des enseignements de cette course tant les Américains ont semblé absents.

Race2
Le vent est légèrement monté sur le plan d’eau bermudien à 10-11 nds pour la seconde course avant de baisser en fin de course à 9 nds. James Spithill se montre beaucoup plus agressif parvenant à prendre la première bouée et les deux bateaux partent lancés. Les kiwis prennent l’avantage et passent la mark1 en tête avec 5s d’avance avec la même vitesse 23-25nds. Les 2 bateaux gybent en même temps mais les Kiwis semblent plus rapides et creusent l’écart à la gate 3 avec 23s d’avance. Les Américains splittent mais sont rapidement contrôler par les kiwis qui ont 100-150m d’avance. La meilleure VMG des kiwis sur le bord de près leur permet de maintenir à distance Oracle et d’augmenter leur avance à la gate 3 à plus d’une minute. On croit le match terminé mais une énorme bascule de vent permet à Oracle de revenir. Les Kiwis parviennent in-extremis à enrouler la bouée devant les Americains. Alors qu’Oracle est dans le sillage des kiwis qui gybent les premiers, les Américains perdent 280m en manquant leur manœuvre et perdent la course à ce moment-là. Les kiwis s’imposent à nouveau mais ont eu chaud sur ce retour des Américains. Tom Slingsby en charge de la tactique à bord d’USA 17 semble dépité.

COmme à son habitude Jimmy Spithill reste confiant pour la suite.  Glenn Ashy se félicite lui de ses foils et du réglage de leur aile qui ont participé à leur victoire.
Les kiwis mènent 1 à 0 selon que l’on considère qu’ils ont -1 où 2 à 0 s’ils doivent marquer 8 points. Quoiqu’il en soit, ils ont pris l’avantage aujourd’hui.