2 médailles d’Or et 2 médailles de Bronze pour les Français au Japon

Copyright : Sailing Energy

L’équipe de France Olympique est en grande forme sur la World Cup Séries d’Enoshima, dernière compétition internationale de l’été sur le futur plan d’eau Olympique. Ce samedi avaient lieu les premières finales pour 5 séries Olympiqubes : les windsurfs RS :X hommes et femmes, les dériveurs doubles 49er et 49er FX et les catamarans à foils Nacra 17.
Le duo Quentin Delapierre & Manon Audinet en Nacra 17 et Louis Giard en RS :X remportent l’or alors que l’équipage féminin Julie Bossard et Aude Compan en 49er FX et Pierre Le Coq en RS :X, décrochent le bronze.

Le plan d’eau Olympique d’Enoshima réserve bien des surprises ! A un an des Jeux, la World Cup Séries d’Enoshima, première étape du circuit Hempel World Cup Series 2019-2020, a montré un tout autre visage avec des conditions météos dantesques : du vent jusque 30 nœuds formant une mer avec beaucoup de clapot. Dans ces conditions, et seulement un an après avoir formé leur duo, le Vannetais Quentin Delapierre et la Rochelaise Manon Audinet commencent à marquer leur territoire en Nacra 17 et s’offrent à Enoshima leur première victoire internationale devant l’équipage Italien champion du monde. De leur côté, le duo quadruple champion du monde Marie Riou & Billy Besson s’inscrivent 7ème, la tête sans doute au circuit SailgGP à Marseille prochainement.
QUENTIN DELAPIERRE / Barreur
« On passe la ligne d’arrivée de la Medal Race en tête, je me dis « super on fait un podium » mais Guillaume Chiellino, le Directeur des Equipes de France de Voile qui nous coachait cette semaine vient nous voir pour nous dire qu’on gagnait. On ne s’y attendait pas du tout, nous étions vraiment contents ! Sur cette régate il y avait vraiment tous les meilleurs. 
Il y a un an, on s’était donné des objectifs et l’un des objectifs était d’aller au Test Event et de faire une belle performance. On y était, mais nous n’avons pas forcément performé. Finalement nous avons fait bien mieux cette semaine. Quand nous avons commencé en septembre, je me suis dit que si nous faisions dans les 10 premiers ce serait déjà pas mal.
Ce matin, en allant sur l’eau, je me suis dit que c’était jouable et qu’il y avait très peu de points qui nous séparaient des premiers. Alors, ce sont des moments où il faut aller à fond et ne rien regretter. La cerise sur le gâteau est que nous nous sommes battus tout au long de la course avec les Italiens, champions du monde en titre et vainqueurs du Test Event, et nous arrivons à les passer sur le deuxième bord de près. Il fallait vraiment rester sereins et ne surtout pas les laisser repasser devant. C’était génial de sentir que nous étions concentrés et dans le match, sur le plan d’eau des jeux avec une superbe flotte.
 »

Les français continuent de marquer les esprits également en RS :X. Chez les hommes, les bretons Louis Giard et Pierre Le Coq n’ont pas cessé de jouer aux avant-postes toute la semaine. Finalement c’est Louis qui remporte la Medal Race et décroche ainsi l’Or. Pierre monte sur la 3ème marche du podium. Du côté des femmes, après un mois d’aout intense avec une médaille d’argent sur le Test Event il y a quelques jours, Charline Picon a également signé une belle semaine, mais descend à la 6ème place après 2 dernières courses difficiles.

Autre succès chez les filles de 49er FX, avec le duo Aude Campon et Julie Bossard qui décrochent elles aussi la médaille de bronze, après avoir remporté la Finale de la World Cup Finale à Marseille en Juin.
Demain, se déroulera la seconde journée de finales, avec une nouvelle belle chance de médaille pour Jean-Baptiste Bernaz, actuellement 2ème en Laser.

Résultats des Français sur la World Cup Series Enoshima
RS :X Homme (Windsurf)
• Louis GIARD (YC Carnac) : 1
• Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc) : 3
RS :X Femme (Windsurf) : Charline PICON (SR Rochelaises) : 6
Nacra 17 (mixte catamaran à foil)
• Quentin DELAPIERRE (EV Cataschool) et Manon AUDINET (St Georges Voiles) : 1
• Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Marie RIOU (VP 29) : 7
49er (dériveur double haute performance)
• Noé DELPECH (YCPR Marseille ) et Mathieu FREI (SRC) : 7
• Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 26
49er FX (dériveur double haute performance)
• Aude CAMPON (CV Marseillan) et Julie BOSSARD (CMV St Brieuc) : 3
• Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS) : 18

Sélectionné pour la Medal Race demain, dimanche :
Laser (dériveur solitaire) : Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : actuellement 2ème

Louis Giard, 1er en RS :X : « C’était une semaine intense ! Gagner ici à un an des Jeux ça fait du bien ! Je me suis donné beaucoup de mal pour être au top et gagner me met en confiance. Le niveau avec les concurrents était hyper serré et j’ai finalement gagné sur une très belle medal race où je suis resté en tête du début à la fin. Cette semaine nous avons eu pas mal de vent, jusque 29 nœuds sur certaines courses, avec une mer très formée, ce qui rajoute forcément de la difficulté. C’était même un peu tendu parfois. Mais ce sont des conditions où je me sens particulièrement à l’aise. Avec Pierre nous avions tous les deux à cœur de faire une belle World Cup. Il a aussi fait une très belle semaine.»
Pierre Le Coq, 3e en RS :X : « Je suis super content. C’était une semaine compliquée avec de la brise et j’ai rivalisé avec des concurrents très forts dans ce type de conditions. Je pense que les plus rapides du monde étaient présents cette semaine, et c’est probablement eux que l’on va retrouver aux Jeux l’an prochain.Ca me met en confiance pour la suite. Je pense même avoir été le plus régulier de toute la semaine, mais nous étions tous très serré et j’ai fait une petite erreur sur le départ de la medal race. Mais ce que je retiens avant tout c’est qu’Enoshima peut nous montrer des visages très différents, et que je suis capable de faire des podiums ici dans des conditions très opposées. Si j’arrive à me qualifier pour les Jeux, je ne serai pas du tout inquiété par ce plan d’eau, je n’ai peur de rien. Je suis très en forme pour aborder notre championnat du monde en Italie fin septembre.»

Manon Audinet, 1er en Nacra 17 : « Cela fait tout juste un an que l’on navigue ensemble avec Quentin, c’est notre premier podium, notre première médaille d’or : c’est génial ! Ça fait du bien de gagner ici à Enoshima. On était un peu frustré après le Test Event mais on est clairement passé à autre chose cette semaine : on a été bons et on a bien progressé. Le niveau reste très serré, on n’a fait que 5 courses car les conditions de mer étaient très fortes. 6 bateaux pouvaient jouer la victoire aujourd’hui, et tout s’est super bien enchainé : notre plan s’est déroulé comme on voulait et les planètes se sont alignées pour la victoire. On a coupé la ligne sans savoir qu’on était en tête. C’est top d’en être arrivé là, de savoir que l’on peut gagner des courses et des régates, mais il nous reste du boulot. Le niveau est très serré et il n’y a pas beaucoup de place ! ».
Julie Bossard, 3e en 49er Fx : C’est une super semaine avec seulement 6 courses au compteur et une météo très variable. On s’en est vraiment bien sorties avec même une 2ème place au classement général avant la Medal Race. Nos entrainements ont bien payé, car même dans le gros temps on a su gérer notre bateau. Finalement on est 3e, derrière les meilleures mondiales et devant des équipages très forts. Réussir à tirer notre épingle du jeu sur le site des Jeux est forcément une belle récompense, mais chaque régate reste unique. Notre prochaine échéance ce sont les Mondiaux en Nouvelle Zélande début décembre où l’objectif sera de sélectionner la France en 49er FX pour les Jeux Olympiques : un gros challenge. ».