16 bateaux sur la Transat AG2R

Les skippers engagés sur la Transat AG2R LA MONDIALE 2016 lors de la conference de presse de presentation - Paris le 10/03/2016

Ils seront 16 bateaux à prendre le départ de la Transat AG2R LA MONDIALE dans 24 jours. Rassemblés à l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue sur les bords de Seine, l’ensemble des skippers ont été présentés à la presse le matin avant de passer l’après-midi en formation multimédia.

Depuis 1992, près de 300 duos se sont alignés au départ de la Transat AG2R LA MONDIALE. Desjoyeaux, Le Cam, Jourdain, Fauconnier, Le Cléac’h par deux fois, les noms de ceux qui figurent au palmarès de la course sont évocateurs. Mais si cette grande classique du circuit Figaro Bénéteau attire les meilleurs figaristes et coureurs au large, elle est aussi un formidable révélateur de jeunes talents.

La 13ème édition de la Transat AG2R LA MONDIALE ne dérogera pas à cette règle avec 13 « bizuths » et des figures incontournables de la classe Figaro Bénéteau. Si certaines associations ont l’étoffe des favoris comme Yoann Richomme / Charlie Dalin (Skipper MACIF), Thierry Chabagny / Erwan Tabarly (Gedimat), Gildas Morvan / Alexis Loison (Cercle Vert), Adrien Hardy / Vincent Biarnes (AGIR RECOUVREMENT) ou encore Nicolas Lunven / Gildas Mahé (Generali), d’autres tandems viendront à coups sûrs semer le trouble dans ce schéma établi à l’image du duo formé par le jeune skipper de Bretagne – CMB Performance, Sébastien Simon, épaulé du champion de France Elite de course au large en solitaire en titre, Xavier Macaire.

Comme le rappelle Yoann Richomme, les statistiques ne sont pas en faveur des favoris qui s’expliqueraient par une façon de penser et de tactiquer identiques pouvant conduire à de mauvais choix. Les spécialistes du Figaro Bénéteau mèneront sans doute la danse mais d’autres équipages moins aguerris et pour certains plus atypiques tenteront à leur manière d’animer la course. Ainsi deux frères (Yannig et Erwan Livory), un couple dans la vie (Tolga Pamir / Stéphanie Jadaud), trois équipages guadeloupéens, un duo anglais, un équipage franco-tchèque (Milan Kolacek et Pierre Brasseur) et des Ministes (Tanguy Le Turquais et Hervé Aubry) s’aligneront au départ dans l’idée de se faire une place sur cette transat unique.

Traverser l’Atlantique en double, en course et à bord d’un monotype (les bateaux sont strictement identiques) est une expérience exceptionnelle tant sur le plan sportif que sur le plan humain. Tous les engagés s’accordent à le souligner. « Pour moi qui viens du circuit MINI, la Transat AG2R LA MONDIALE représente un pas dans le monde professionnel de la course au large. J’en ai rêvé quand j’étais gamin. Etre au départ de cette 13ème édition est donc une consécration » confie Tanguy Le Turquais (CUISINES IXINA). « J’ai de très bons souvenirs sur cette course. Je l’aime bien car elle est en double et la dimension humaine y est importante. En trois semaines de transat, on a le temps de parler d’autres sujets que de voile. Au final, c’est souvent l’histoire d’une vraie rencontre » raconte Gildas Mahé (GENERALI).

Remporter une transat AG2R LA MONDIALE peut marquer une vie de marin et tous les engagés rêvent d’accrocher cette édition 2016 à leur palmarès comme l’explique Xavier Macaire (BRETAGNE – CMB Performance). « Nous sommes plutôt des solitaires, mais finalement le double, c’est du solitaire à deux. On prend les décisions en duo même si on est souvent seul sur le pont. La Transat AG2R LA MONDIALE est une des plus belles courses du circuit Figaro-Bénéteau, médiatiquement et sportivement parlant. Je ne connais pas un skipper qui ne rêve pas de l’accrocher à son palmarès. »

C’est le 3 avril prochain qu’ils s’élanceront de Concarneau. Cette 13ème édition réunira des Figaristes de talent qui connaissent cette traversée comme leur poche à l’image des deux anciens vainqueurs Gildas Morvan (Cercle Vert) et Charlie Dalin (Skipper Macif), de Thierry Chabagny et Erwan Tabarly (Gédimat / 7ème et 8ème participations) ou encore de Yannig Livory (Lorientreprendre / 9ème participation) qui embarque avec son frère, Erwan. La relève sera également présente sur la ligne de départ. En effet, 15 skippers participeront pour la première fois à la Transat AG2R LA MONDIALE et feront leur première traversée de l’Atlantique en Figaro Bénéteau. Ce sera notamment le cas des deux jeunes équipages guadeloupéens Arthur Bouwyn / Aliénor Fleury (Guadeloupe) et Kéni Piperol et Benjamin Augereau (Marie Galante) ou encore du jeune Sébastien Simon (Bretagne – CMB Performance).

La Transat de l’innovation
Au-delà du plateau sportif, cette édition est marquée par une innovation majeure destinée à rapprocher un peu plus la course de son public. En effet, pour la première fois dans l’histoire de la classe Figaro Bénéteau, les 16 bateaux de la Transat AG2R LA MONDIALE seront équipés d’un dispositif de transmission satellite pour l’envoi de photos et vidéos. Les duos engagés devront envoyer à terre a minima une vidéo toutes les 48 heures. L’autre nouveauté de cette transat concerne le parcours. La porte de la Palma devient une marque de parcours à laisser à tribord. Les marins pourront ainsi laisser libre cours à leur audace et tenter des options sud toujours plus marquées.

« Ceux qui souhaitent plonger très fortement au sud vont pouvoir le faire. Ainsi, on peut très bien voir des bateaux longer les côtes africaines et descendre très Sud avant de mettre enfin le clignotant à droite pour faire cap vers Saint-Barthélemy. Cela va ouvrir le jeu sur l’approche de La Palma. C’est une variante qui n’a aucune incidence sur la distance de la course mais qui sera importante concernant les décisions stratégiques » a expliqué Gilles Chiorri, le directeur de course.

Le Club AG2R LA MONDIALE, un lieu ouvert à tous
Pendant la course, le Club AG2R LA MONDIALE se tiendra à bord de La Barge Liberty, amarrée au port de Javel à Paris. Ce lieu convivial, véritable centre névralgique de l’épreuve, permettra de suivre l’événement au plus près, lors notamment de l’émission quotidienne «Entrez dans la légende », qui se déroulera en direct à partir de 12h30. L’émission sera diffusée en direct sur le site internet de l’épreuve, sur dailymotion et sur Infosport en léger différé. Elle sera animée par Pierre-Louis Castelli et Catherine Pottier. L’accès à la barge est libre pour le grand public pendant l’émission.

Une nouvelle cartographie et un jeu plus interactif
Ce vent de nouveauté souffle aussi sur l’interactivité avec le public. La cartographie sera plus vivante grâce à un partenariat avec Georacing. Le grand public pourra lui aussi participer à l’aventure grâce à Virtual Regatta, leader des jeux de voile en ligne. Plusieurs milliers de joueurs sont attendus pour cette édition de la Transat AG2R LA MONDIALE.

Ils ont dit : Yvon Breton, Directeur général délégué d’AG2R LA MONDIALE. « A la demande des marins, nous avons réfléchi avec OC Sport – Pen Duick, la CCI Quimper Cornouaille, la FFVoile et la classe Figaro – Bénéteau afin de proposer des solutions pour les aider à participer à cette édition de la Transat AG2R LA MONDIALE. Nous avons donc créé les Masterclasses et je me félicite de voir que près de la moitié des skippers présents aujourd’hui y ont participé. Le plateau de cette 13ème édition est, comme toujours, très intéressant. Nous retrouvons avec plaisir ces marins authentiques qui nous font partager leurs histoires et leurs valeurs et qui nous offriront un beau spectacle comme ils savent si bien le faire. »

Jean-François Garrec, Président de la CCI Bretagne,  1er vice-président CCI Quimper Cornouaille : « La CCI Quimper Cornouaille est extrêmement heureuse d’accueillir à nouveau la Transat AG2R LA MONDIALE. Sur le village de Concarneau, 700 m² seront dédiés à la présentation des entreprises et des produits régionaux et nous profiterons de l’occasion pour lancer le concept « Saveurs de Cornouaille ». La ville et les habitants de Concarneau sont très investis et réserveront un accueil chaleureux à nos équipages, à qui je souhaite bon vent. »

Mathieu Sarrot, Directeur des événements OC Sport – Pen Duick : « Plusieurs nouveautés vont venir pimenter cette 13ème édition avec principalement l’envoi d’images depuis les bateaux via les balises Openport. Nous serons au plus près de l’aventure de chaque tandem.

Le public pourra également participer à la course grâce au jeu Virtual Regatta. Ce ne sont pas 16 duos mais des dizaines de milliers j’espère, qui prendront part à cette régate virtuelle ».

Adrien HARDY / Vincent BIARNES (AGIR RECOUVREMENT)
Sam Matson / Robin Elsey (ARTEMIS)
Sébastien SIMON / Xavier MACAIRE (BRETAGNE – CMB Performance)
Gildas MORVAN / Alexis LOISON (CERCLE VERT)
Tanguy LE TURQUAIS / Hervé AUBRY (CUISINES IXINA)
Tolga PAMIR / Stéphanie JADAUD (FREE DOM SERVICES A DOMICILE)
Milan KOLACEK / Pierre BRASSEUR (FULGUR – EVAPCO)
Thierry CHABAGNY / Erwan TABARLY (GEDIMAT)
Nicolas LUNVEN / Gildas MAHE (GENERALI)
Arthur BOUWYN / Aliénor FLEURY (GUADELOUPE)
Arthur PRAT / Nicolas THOMAS (LES SAINTES)
Yannig LIVORY / Erwan LIVORY (LORIENTREPRENDRE)
Keni PIPEROL / Benjamin AUGEREAU (MARIE GALANTE)
Christophe LEBAS / Richard LEDEE (ONE LAST ONE FI DI ROAD : WWW.MEMOIRESTBARTH.COM)
Charlie DALIN / Yoann RICHOMME (SKIPPER MACIF)
Martin LE PAPE / Eric PERON (Bellocq Paysages)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.