116 bateaux au départ de la Middle Sea Race 2013

Départ Middle Sea Race 2012
DR

Le grand favori pour la victoire en temps réel est le Maxi, Esimit Europa 2 mené par Jochen Schumann, qui vise une quatrième victoire d’affilée. Esimit Europa 2 vise également le record du parcours établi en 2007 par Rambler avec un temps de 47 heures 55 minutes et 3 secondes. Mais il va falloir suivre de près aussi l’IMOCA 60 d’Alex Thomson, Hugo Boss, qui sera mené par un équipage complet pour l’occasion.

En IRC 1, la bataille risque d’être féroce entre le Mills 72 flambant neuf, Alegre et le JV 72 de Roberto Tomasini Grinover, Robertissima.  Ce sera la première course au large pour Alegre, qui est plutôt optimisé pour les courses côtières. Robertissima mené par Vasco Vascotti n’est autre que l’ancien RAN 2, qui a dominé le classement en IRC 1 en 2011 et en 2012.

L’année dernière au général, c’est une unité en IRC-2 qui a remporté les honneurs, mais le bateau sud-africain, Hi Fidelity ne défend pas son titre cette année. Avec moins d’une heure de retard sur le vainqueur de l’année dernière, le Marten 49, Speedy sera cependant présent cette année et sera un des bateaux à battre tout comme le Cookson 50, Cantankerous.

La division IRC-3 est dominée par les bateaux maltais avec 13 en lice cette année. Le vainqueur de 2012, Banks Sails Racing mené par un équipage maltais revient pour défendre son titre. Le Contre-Commodore du Royal Malta Yacht Club, Arthur Podesta a participé à toutes les éditions de cette épreuve et sera de nouveau à bord de son First 45, Elusive II. En IRC-4, c’est un autre bateau maltais qui fait figure de favori. L’année dernière, Lee Satariano et Christian Ripard menaient le premier bateau maltais à franchir la ligne d’arrivée, le J/122 Artie-RTFX et en 2011 l’équipage avait remporté la course au général. Mais la concurrence sera rude avec les quatre premiers bateaux de 2012 sur la ligne de départ de nouveau cette année.

On note également la forte participation d’équipages en double avec 15 bateaux en lice dont l’IMOCA 60 Gaes (ex-Synerciel et Gitana 80) qui sera mené par Anna Corbella et Gerard Marin.